Pékin et Jack Ma se rabibochent-ils ? Le gouvernement chinois approuve un plan d’investissement du géant de la fintech Ant Group

Le régulateur financier chinois donne son feu vert à Ant Group, connu pour Alipay et issu du géant du commerce électronique Alibaba, pour injecter 1,5 milliard de dollars dans une filiale. C’est une aubaine pour son fondateur, Jack Ma, dont les relations avec le gouvernement chinois ont été tendues ces dernières années.

Pourquoi est-ce important ?

Il s'agit du deuxième coup de pouce donné au secteur technologique chinois en peu de temps. La semaine dernière, Pékin a autorisé le retour de nouveaux jeux étrangers, ce qui a constitué une bonne nouvelle pour le géant technologique Tencent.

Dans l'actu : Chongqing Ant Consumer Finance, une filiale de Ant, va pouvoir lever 10,5 milliards de yuans (1,5 milliard de dollars).

Les détails :

  • La Commission chinoise de réglementation de la banque et de l'assurance à Chongqing a donné son feu vert à l'opération, rapportent plusieurs agences de presse.
  • Ant Group participerait lui-même à la moitié de l'augmentation de capital, en maintenant sa participation majoritaire de 50% dans sa filiale.
  • Un véhicule financier d
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20