Amazon promet un million de jobs pour faire taire les protestations en Inde

Les commerçants indiens craignent la venue des géants américains sur le territoire indien. ISOPIX

Face aux accusations de concurrence déloyale, Amazon promet la création d’un million d’emplois en Inde d’ici 2025.

L’arrivée d’Amazon en Inde est loin d’être un long fleuve tranquille pour Jeff Bezos. Alors qu’il est arrivé sous les huées des commerçants locaux plus tôt cette semaine, le patron d’Amazon a dû également essuyer les commentaires du ministre du Commerce, Piyush Goyal. Pour ce dernier, le milliard de dollars d’investissements promis n’est qu’une bagatelle. On imagine le coup dur pour Bezos, qui joue maintenant la surenchère.

Amazon promet la création d’un million d’emplois pour 2025 via des investissements dans les infrastructures, la technologie et la logistique, selon un communiqué que reprend l’agence Reuters.

Ce n’est donc pas comme s’ils faisaient une grande faveur à l’Inde en investissant un milliard de dollars

Piyush Goyal, le ministre indien du Commerce

Une visite au mauvais moment

L’homme le plus riche du monde arrive à un moment critique. L’autorité indienne de la concurrence avait en effet annoncé lundi le lancement d’une enquête contre Amazon et Flipkart (filiale locale de l’américain Walmart). Les deux géants sont soupçonnés de favoriser certaines entreprises, au détriment des commerces locaux.

L’Inde, très protectionniste, voit d’un mauvais oeil l’implantation des magnats de la distribution en ligne. Le pays veut encadrer leurs pratiques et préserver l’emploi local, tout en développant des champions nationaux pour assurer la concurrence.

L’ancienne colonie britannique constitue pourtant un eldorado pour les entreprises de la tech. La classe moyenne indienne, et plus particulièrement sa jeunesse, accède progressivement à internet et au commerce en ligne. Une mine d’or potentielle, à condition de parvenir à s’y implanter. Ce qui, pour le moment, n’est pas encore tout à fait gagné.