Amazon attrape un très gros poisson: le shopping sans caisse (mais très surveillé) a de très beaux jours devant lui en Europe

Depuis plusieurs années, aux Etats-Unis, Amazon propose un service de shopping sans caisse dans ses propres magasins physiques. Début 2021, il a ouvert un supermarché similaire à Londres, une première en Europe. Il apparaît à présent que le géant de l’e-commerce s’est fait un nouvel allié de taille sur le Vieux Continent.

En 2018, Amazon lançait son concept de magasin sans caisse, baptisé Just Walk Out, dans un Amazon Go de Seattle. Depuis, ça a fait des émules. Plusieurs dizaines de commerces estampillés Amazon fonctionnent avec ce système outre-Atlantique. Au Royaume-Uni, après l’ouverture d’un premier Amazon Fresh en début d’année à Londres, on retrouve déjà cinq autres enseignes du même nom ne disposant pas de caisse.

Côté Etats-Unis, Amazon a déjà commercialisé son système Just Walk Out auprès trois autres détaillants. Et l’entreprise fondée par Jeff Bezos ne s’arrête pas en si bon chemin. D’après Bloomberg, elle vient également de passer un accord avec Sainsbury’s. Soit la deuxième plus grande chaîne de supermarchés au Royaume-Uni.

L’entreprise britannique se contente, elle, d’indiquer que ce service lui sera fourni par un « fournisseur tiers » et qu’elle le testait dans un de ses magasins, à Londres.

Copier, acheter… ou mourir ?

Dans des magasins fonctionnant avec Just Walk Out, le client doit scanner, avec son smartphone, une application à l’entrée. Cela permet au système de le reconnaître, et de lier ses achats à un compte personnel qu’il aura préalablement créé. Pendant que le client parcourt les rayons, les caméras de surveillance intelligentes le suivent partout et identifient les produits qu’il dépose dans son sac. Une fois qu’il a fini de faire ses courses, il quitte le magasin et le système calcule à combien s’élève la facture. Il lui suffit de régler la note avec son smartphone.

Au lancement du système, il y a eu pas mal de doutes, rappelle The Verge. On se demandait notamment si doter son supermarché d’un tel système était bien viable. Au vu de l’expansion du concept aux Etats-Unis et de sa récente progression au Royaume-Uni, il semble que ce soit le cas. D’autant plus que, parallèlement, d’autres entreprises tech tentent de développer leur propre système sans caisse pour le proposer aux détaillants.

Le fait que la deuxième chaîne de supermarchés britannique casse sa tirelire pour Just Walk Out est révélateur. Soit cela signifie que le concept représente réellement l’avenir des supermarchés et que Sainsburry’s ne veut pas laisser passer le train. Soit, cela montre que Sainsburry’s considère l’arrivée d’Amazon sur le terrain du supermarché physique comme un réel danger, et qu’elle veut à tout prix éviter de se laisser distancer, quitte à lui ressembler. Soit les deux.

Enfin, rappelons que Colruyt a annoncé la semaine dernière lancer un premier supermarché belge ouvert 7j/7, 24h/24. Là aussi, on misera sur la pleine autonomie des clients. Ce Okay Direct, qui ouvrira à Gand, n’aura pas de caisse. Il fonctionnera via un système semblable à celui d’Amazon, développé par Smart Technics, une start-up du groupe Colruyt.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20