Alors que la Croatie peut passer à l’euro l’année prochaine, la Roumanie devra prendre son mal en patience

La Roumanie ne remplit aucune des conditions requises pour adopter la monnaie unique européenne, selon le nouveau rapport de convergence de l’Union sur la zone euro. Le pays lui-même estime pouvoir rejoindre la zone euro d’ici sept ans.

Tous les deux ans, la Commission européenne évalue les progrès réalisés par les États membres de l’Union qui n’ont pas encore adopté la monnaie unique européenne.

Tous les États membres de l’Union, à l’exception du Danemark, se sont engagés à rejoindre la zone euro. Toutefois, les pays candidats doivent remplir un certain nombre de conditions.

Insuffisance

« Force est toutefois de constater que la Roumanie ne remplit pas les conditions requises pour adopter l’euro », précise le rapport de convergence. Certains éléments de la législation roumaine ne sont pas compatibles avec les règles de la zone euro. Celles-ci exigent « l’indépendance de la banque centrale, l’interdiction du financement monétaire et l’intégration juridique dans l’Eurosystème ».

Le rapport indique également clairement que la Roumanie n’a pas satisfait à tous les critères économiques fixés : le pays connaît des problèmes d’inflation, de stabilité des finances publiques, de taux de change et de taux d’intérêt, de PIB par habitant, entre autres.

« Pour être éligible à l’entrée dans l’euro, la Roumanie devra mener des politiques visant à la stabilité économique », affirme la Banque centrale européenne (BCE). « En outre, des réformes structurelles de grande ampleur semblent également nécessaires », notamment « pour lutter contre la corruption, améliorer la concurrence et renforcer la prévisibilité des systèmes fiscaux, judiciaires, réglementaires et administratifs du pays ».

Vingt pays

La Roumanie a déjà manqué ou reporté plusieurs délais qu’elle s’était elle-même imposés pour adopter l’euro, bien qu’elle ait satisfait à la plupart des critères dans le passé. Le pays n’a pas encore donné de date limite officielle pour son éventuelle entrée dans la zone euro.

Toutefois, Adrian Câciu, le ministre roumain des Finances, a récemment laissé entendre que 2029 pourrait être une date possible. Au milieu de la dernière décennie, la Roumanie était plus près de rejoindre la zone euro qu’elle ne l’est aujourd’hui, mais elle avait décidé de ne pas le faire et de garder le leu comme monnaie nationale.

Le rapport de convergence indique que la Croatie est actuellement le seul candidat à l’adhésion à la zone euro qui remplit toutes les conditions. Ce pays pourrait et devrait rejoindre la zone euro au début de l’année prochaine. Cela signifie que la zone comprendrait désormais 20 pays.

Les autres États membres de l’Union européenne qui ne font pas encore partie de la zone euro sont la Bulgarie, la République tchèque, la Hongrie, la Pologne et la Suède, dont la monnaie est de plus en plus valorisée à échelle internationale.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20