Aller au restaurant ne sera plus du tout pareil après le confinement

(Chine Nouvelle/ Isopix)

Vendredi, le GEES, le groupe d’experts en charge de la stratégie de sortie, devrait proposer un premier plan qui pourrait être mis en place sous condition. Le plan sera composé de règles générales qui devront être respectées et qui seront examinées par tous les secteurs.

Le GEES est chargé de conseiller le gouvernement belge sur les mesures à prendre pour rouvrir l’économie. Lors de sa création, ce groupe a créé de nombreuses frustrations. A l’origine, il devait être composé d’une moitié de spécialistes économiques et d’une moitié d’experts en médecine. Mais au final, les médecins ont pris le dessus.

Le journal De Tijd a pu mettre la main sur un exercice similaire produit par un groupe d’experts composé de médecins mais surtout d’investisseurs, d’entrepreneurs et d’économistes.

Ce document reprend une série de recommandations concrètes. Par exemple, ils proposent de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics où la distanciation sociale ne peut être garantie. De plus, des analyses de température devraient avoir lieu de manière régulière dans les bâtiments publics et dans les bureaux. Le personnel soignant devrait aussi être testé chaque semaine.

Mais ce qui est particulièrement intéressant dans cette note, c’est le positionnement des experts sur la réouverture des établissements de l’Horeca.

La traduction de la partie de la note sur l’Horeca:

  • Encourager la livraison à domicile ou les plats à emporter
  • Mesures d’hygiène strictes pour le personnel
  • Les risques sont plus grands à l’intérieur qu’à l’extérieur
  • Distance sociale (5m), max. 4 clients par table, désinfection pour le client suivant
  • Tagging, logging, tracking et tracing, gel pour les mains
  • Cinémas fermés jusqu’à la découverte d’un vaccin ou d’un médicament similaire, même chose pour les salles de concerts à l’intérieur, les théâtres et les grandes salles d’exposition.

Du gel antibactérien sur les tables

Aux Etats-Unis, les spécialistes réfléchissent également à la réouverture des bars et restaurants. Les mesures d’hygiène vont encore plus loin.

Il faut s’attendre à ce que les livraisons et les plats à emporter restent la norme jusqu’à la découverte d’un vaccin. Quiconque s’installera dans les prochains mois à une table de restaurant sera confronté à une expérience complètement différente, en comparaison à ce qu’on connaissait avant.

La distanciation sociale sera aussi de mise aux Etats-Unis, mais elle ne sera pas de 5 mètres, mais plutôt d’un mètre et demi. Les menus papiers seront privilégiés aux menus plastifiés. Du gel hydroalcoolique sera disponible sur chaque table, mais la salière, la poivrière et le porte serviette auront disparu. Il faudra en demander au serveur. Ce dernier portera obligatoirement un masque et des gants. Les nappes seront remplacées après chaque repas.

Les accueils chaleureux sont de l’histoire ancienne

Fini la chaleureuse poignée de main que les restaurateurs réservent à leurs plus fidèles clients. Ils devront maintenant porter un masque et les salueront de loin.

Les serveurs, responsables de salle et autres membres du personnel seront surveillés par les clients. Coiffure soignée, tablier propre, ongles manucurés, etc., ces petits détails qui passaient inaperçus avant vont de nouveau attirer l’attention.

Selon un consultant, seuls les restaurateurs créatifs et proactifs survivront. Pensez par exemple à des installations supplémentaires pour se laver les mains, à des systèmes de payement qui ne nécessitent aucun contact comme Apple Pay ou encore aux sauces proposées en format individuel. ‘Les gens vont devenir encore plus paranoïaques, il faudra donc leur offrir de nouvelles options.’

La réalité de Las Vegas

Dans une lettre ouverte publiée par le journal américain Nevada Independent, Matt Maddox, PDG du groupe d’hôtels-casinos Wynn Resorts, a appelé à la réouverture rapide mais prudente de Las Vegas. Il accompagne sa demande d’une feuille de route de 23 pages proposant différentes mesures pour les habitants, les travailleurs et les visiteurs à Las Vegas.

En ce qui concerne les milliers de restaurants de la ville, les mesures sont fort semblables. Matt Maddox évoque le respect des distances sociales et la réduction du nombre de tables et de chaises pour laisser un mètre et demi entre les clients. Il note aussi que les serviettes en lin devront être interdites et les chaises devront être à 1,5 mètre du bar. Toutes les tables devront être désinfectées après chaque utilisation.

En Chine

La Chine en a maintenant fini avec le confinement. Les restaurants peuvent donc rouvrir. Pour avoir une idée de la situation de l’Horeca à Wuhan, vous pouvez regarder le court documentaire réalisé par le japonais Takeuchi Ryo.

Lire aussi: