L’Allemagne a les preuves de la collaboration entre Huawei et les renseignements chinois

Le quotidien allemand Handelsblatt rapporte que le gouvernement allemand possède des preuves de la collaboration entre Huawei et les services de renseignements chinois.

Beaucoup les redoutaient, d’autres les attendaient. Le ministère des affaires étrangères allemand détient des documents prouvant que l’entreprise chinoise Huawei a bel et bien collaboré avec les services de renseignement nationaux.

‘À la fin de 2019, les États-Unis nous ont transmis des renseignements selon lesquels il est prouvé que Huawei a coopéré avec les autorités de sécurité chinoises’ révèle le quotidien allemand, citant des documents confidentiels du ministère des affaires étrangères.

Ni le gouvernement allemand, ni Huawei n’ont souhaité réagir à l’annonce, d’après l’agence Reuters.

Une question qui divise la coalition

Le gouvernement allemand est toujours divisé sur la menace que pourrait représenter l’entreprise tech chinoise. Angela Merkel se donne du temps pour trancher le dossier et fournir une réponse définitive aux nombreuses interrogations.

Le ministère des affaires étrangères fait partie du clan sceptique. Pour eux, Huawei constitue une menace pour la sécurité du pays, alors que les trois opérateurs nationaux utilisent les installations chinoises. Documents à la clé, à en croire le quotidien.

La sécurité au coeur des préoccupations

‘Les entreprises chinoises ne peuvent pas être considérées comme suffisamment dignes de confiance pour répondre aux normes de sécurité nécessaires à la construction de réseaux 5G’, poursuit le document.

Une annonce qui tombe le lendemain de la décision forte du Royaume-Uni d’exclure Huawei des réseaux stratégiques.

L‘Union européenne doit par ailleurs publier ce mercredi une boîte à outils sur la façon d’aborder des fournisseurs considérés comme à hauts risques, à l’instar du chinois Huawei.