« C’est notre premier devoir de citoyen »: quand le patron de Mercedes demande aux Allemands d’économiser de l’énergie

Alors que les températures commencent à baisser, le patron de Mercedes vient rappeler au pays qu’il faut économiser de l’énergie. « Notre premier devoir de citoyen », clame-t-il. Où en sont les économies de gaz allemandes aujourd’hui?

Pourquoi est-ce important ?

L'Allemagne doit se serrer la ceinture. La première puissance économique de l'UE est le pays le plus fortement touché par la diminution drastique des livraisons de gaz russe.

Dans l’actu : Le patron de Mercedes appelle les Allemands à économiser.

  • « Nous devons volontairement nous serrer les coudes. Chacun doit économiser le plus d’énergie possible, c’est désormais le premier devoir du citoyen », explique Ola Källenius au journal économique allemand Handelsblatt.
  • Il affirme d’ailleurs économiser chez lui, et que Mercedes fait aussi sa part. Le fabricant de véhicules serait maintenant capable de réduire sa consommation de gaz de 50%. Pour ne pas utiliser l’électricité verte du réseau, la firme veut installer ses propres capacités de production. Deux parcs éoliens, actuellement en phase test, devraient couvrir 40% des besoins de l’entreprise sur tout le territoire allemand. A cela devrait s’ajouter l’installation de panneaux solaires sur des milliers de toits.

Le détail : Pour le carburant, c’est une autre histoire.

  • Källenius se prononce contre des limitations de vitesse et des interdictions de conduire, autres mesures avancées pour réduire la consommation. Notamment par le concurrent, le patron d’Audi, Markus Duesmann.
  • Il faudrait privilégier des solutions technologiques pour réduire la consommation, selon le patron de Mercedes.
  • Concernant le carburant, l’Allemagne a d’ailleurs fait une mise en grade. L’embargo européen sur le pétrole russe, qui entre en vigueur dans moins de trois semaines, risque de provoquer des pénuries et de faire monter les prix localement, estime le gouvernement.
    • On pourrait donc s’attendre à des mesures pour économiser l’essence et le diesel, tôt ou tard.

Le chiffre : Combien l’Allemagne-t-elle économisé ?

  • Douches froides, chauffage réduit, éclairage des monuments éteints… Cela fait des mois que l’Allemagne a pris des mesures pour économiser de l’énergie.
  • Le quotidien allemand Die Zeit suit méticuleusement les données du gaz, notamment la consommation. Force est de constater que les Allemands économisent bel et bien. Sur la semaine finissant le 13 novembre, la consommation de gaz était de 14,67 TWh, soit 7,35 (ou un tiers environ) de moins que la moyenne pour la même semaine de 2018 à 2021. Ce comparatif n’existe pas pour l’électricité.
Capture d’écran : Zeit
  • Or, l’hiver approche, et les températures baissent. Comme on peut le constater, la courbe de la consommation augmente.
  • Les réserves de gaz allemandes sont pleines à 99%, mais elles ont été remplies à l’aide du gaz russe, qui jusqu’à fin août était encore livré via nord Stream. Cela présagerait déjà une hausse des prix pour l’année prochaine, comme les pays européens vont davantage devoir se rabattre sur les pays qui exportent du GNL. Selon l’AIE, les réserves pourraient être remplies aux deux tiers uniquement, à l’automne prochain.
  • Bref, pour limiter une nouvelle envolée des prix, les Allemands vont devoir continuer à se serrer la ceinture.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20