L’Allemagne reconnaît que l’embargo sur le pétrole russe risque de provoquer des pénuries et de faire monter les prix

Dans moins de trois semaines, les pays de l’Union européenne – moyennant quelques exceptions – mettront en place un embargo sur le pétrole russe. De l’aveu même du gouvernement allemand, cela risque de mettre des raffineries en difficulté… et de provoquer des pénuries.

Pourquoi est-ce important ?

Parmi toutes les mesures prises jusqu'ici par l'UE pour saper les ressources financières de la Russie, l'embargo sur son pétrole est l'une des plus fortes. Effective à partir du 5 décembre, cette mesure doit affaiblir la machine de guerre lancée par le Kremlin en Ukraine. Certains pays européens ont toutefois pris leurs précautions pour éviter de se tirer une balle dans le pied. L'Allemagne n'en fait visiblement pas partie.

L'actualité : l'Allemagne reconnaît que l'embargo sur le pétrole russe ne sera pas sans conséquence pour sa propre économie.

  • Interrogé par l'opposition, le gouvernement allemand a confirmé que l'embargo sur le pétrole russe pourrait mettre en difficulté au moins deux raffineries qui, jusqu'il y a peu, en dépendaient fortement, rapporte le Financial Times.
  • Ces problèmes d'approvisionnement pourraient se traduire par des pénuries (essence, diesel, fioul, kérosène) et des h
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20