Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 31 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Airbnb va se séparer de 25% de son personnel à travers le monde

Logo Business AM
Business

06/05/2020 | Baptiste Lambert | 4 min de lecture

Brian Chesky - Isopix

La plateforme d’hébergement Airbnb licencie un quart de son personnel. Près de 1.900 des 7.500 employés vont perdre leur emploi. Il s’agit de l’une des plus importantes mises à pied de la Silicon Valley depuis le début de la pandémie.

Contrairement aux entreprises surévaluées comme Uber et WeWork, Airbnb avait un modèle commercial lucratif. En 2017 et 2018, l’entreprise a réalisé un bénéfice. Une première dans l’économie dite de partage.

L’entreprise n’a pratiquement aucun bien immobilier dans son portefeuille, mais sa valeur était estimée à plus de 30 milliards de dollars avant le déclenchement de la crise du coronavirus. Airbnb valait déjà plus que n’importe quelle chaîne hôtelière réputée dans le monde. Au cours des 10 dernières années, le concept est devenu une marque de voyage mondiale. En plus des chambres et des maisons, la plateforme propose désormais des restaurants, des excursions, des séjours de luxe et même des voyages d’affaires.

Et patatras…

Dans un e-mail à ses employés, le PDG Brian Chesky écrit que l’entreprise traverse sa pire crise. « C’est le moment le plus douloureux de notre vie. » Airbnb aura du mal à atteindre la moitié des 4,8 milliards de dollars de revenus de l’an dernier d’ici 2020, selon le co-fondateur de la plateforme de location. En conséquence, la société va subir une restructuration majeure loin des secteurs à croissance potentielle comme les propriétés de luxe et les hôtels traditionnels.

En septembre de l’année dernière, la société a annoncé qu’elle entrerait en bourse. Mais les réservations sur la plateforme ont depuis été décimées. Cela n’a pas échappé à l’avis des actionnaires et des investisseurs.

La pandémie a pesé lourdement sur les dépenses (les annulations ont dû être remboursées). Début avril, la société a levé 1 milliard de dollars auprès des sociétés d’investissement américaines Silver Lake et Sixth Street Partners. L’intention était de garantir l’avenir de la plateforme de location avec les ressources supplémentaires. Mais Airbnb a dû cracher, à un taux d’intérêt de 11% pour cela.

« Quiconque doit quitter Airbnb sait que je suis désolé et que ce n’est pas de votre faute », a déclaré Chesky dans son e-mail. Il a également promis que tous les employés – même ceux qui sont employés depuis moins d’un an – recevront les actions promises dans l’entreprise.

Source: BusinessAM


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    45.576.990
  • Nombre
    de décès
    1.188.787
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    412.314
  • Nombre
    de décès
    11.452
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks