Accusé de privilégier les contenus haineux, Facebook teste un nouveau fil d’actualité axé sur les proches

Avec son nouvel algorithme, Facebook entend donner plus de contrôle à ses utilisateurs en leur permettant de personnaliser le contenu qu’ils voient sur leur fil d’actualité. Ils pourront ainsi privilégier les publications de leurs proches plutôt que celles censées les faire réagir.

La rentrée 2021 n’a pas été de tout repos pour Facebook. L’entreprise a en effet essuyé de nombreuses critiques à la suite de révélations de la lanceuse d’alerte Frances Haugen. Cette dernière a notamment révélé que Facebook privilégiait les contenus haineux – ou ne faisait rien pour limiter leur visibilité –, car ces derniers favorisaient les interactions et donc, les profits pour la plateforme. Un phénomène lié à l’algorithme mis en place en 2018 par le réseau social. Ce dernier a été pensé pour mettre en valeur des publications susceptibles de déclencher de l’engagement auprès des utilisateurs. Mais au vu des récentes révélations et critiques, Facebook souhaite désormais intégrer un autre algorithme qui valorise davantage les publications des proches.

Personnaliser son fil d’actualité

Le nouveau fil d’actualité est toujours en phase de test auprès d’un certain nombre d’utilisateurs. Il a été développé pour leur offrir plus de contrôle. Les adeptes de Facebook vont donc pouvoir choisir quel type de contenus ils souhaitent voir en majorité dans leur fil d’actualité : publications de proches ou de leurs pages et groupes préférés.

« Les utilisateurs peuvent désormais augmenter ou réduire la quantité de contenu qu’ils voient provenant des amis, de la famille, des groupes et des pages auxquels ils sont connectés et des sujets qui les intéressent dans leurs préférences de fil d’actualité », indique Meta dans son communiqué. Une démarche qui s’insère dans son « travail continu pour donner aux gens plus de contrôle sur le fil d’actualité, afin qu’ils voient plus ce qu’ils veulent et moins ce qu’ils ne veulent pas ».

En parallèle, Facebook va également offrir plus de contrôles à ses clients commerciaux. Ces derniers pourront choisir le type d’actualités à proximité desquelles ils ne souhaitent pas que leurs publicités apparaissent (actualités et politiques, problèmes sociaux et crime et tragédie).

Des algorithmes variables

Ce n’est pas la première fois qu’un tel algorithme est mis en place sur la plateforme. À l’origine, le fil d’actualité Facebook privilégiait bel et bien les contenus des proches, mais c’est une période qui a vite été révolue. L’entreprise a en effet rapidement mis en valeur les contenus de marques et d’éditeurs pour des raisons économiques, mais en 2015, Facebook est revenu sur ses positions en proposant un fil d’actualité privilégiant le contenu des proches. Une orientation renforcée l’année suivante.

C’est véritablement en 2018 que les choses ont changé. Les publications susceptibles de déclencher de l’engagement ont pris le pas sur celles des amis et membres de la famille. En 2020, après avoir été fortement critiqué pour son manque de modération, Facebook a à nouveau modifié son fil d’actualité pour valoriser les sources d’informations fiables et de qualité, avant de revenir au modèle précédent à la fin de l’année.

Plus
My following
Marchés
Lire plus...
Marchés
My following
Marchés
BEL20