Marchés:
Chargement en cours…

SAMEDI 19 SEP

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

500 millions de dollars payés par l’Arabie saoudite pour le déploiement des soldats américains dans le pays

Logo Business AM
Économie

17/01/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Le président Américain Donald Trump lors de sa premire visite à l'étranger en 2017 auprès du roi saoudien Salmane ben Abdelaziz Al Saoud (Isopix)

Depuis septembre dernier, de nombreux soldats américains protègent l’Arabie saoudite de possibles attaques iraniennes. Mais cela a un coût. Riyad vient d’y participer à hauteur de 500 millions de dollars.

Lorsque l’Iran a attaqué les installations pétrolières saoudiennes, l’Arabie saoudite a fait appel aux USA pour leur venir en aide. Des milliers de soldats américains ont alors été déployés sur place. Le Pentagone a aussi fait envoyer des balises anti-missiles.

‘Conformément aux directives du président visant à accroître le partage des charges des partenaires, le ministère de la Défense a engagé l’Arabie saoudite à partager le coût de ces déploiements, qui soutiennent la sécurité régionale et dissuadent l’hostilité et l’agression’, explique le commandant Rebecca Rebarich, porte-parole du Pentagone. 500 millions de dollars ont donc été versé aux USA fin de l’année passée.

De nouveaux paiements sont à prévoir

L’Arabie saoudite et les USA doivent maintenant recalculer le coût de la présence des Américains sur le sol saoudien. ‘Des discussions sont en cours pour formaliser un mécanisme de contributions futures qui compensera le coût de ces déploiements’, a annoncé cdt. Rebecca Rebarich. De nouveaux paiements pourraient donc être demandés. Le Pentagone affirme que ça ne mènera pas forcément au déploiement de forces supplémentaires.

L’augmentation des troupes américains au Moyen-Orient est à l’opposé des volontés de Donald Trump. Le président américain a déclaré à maintes reprises qu’il souhaitait faire revenir ses hommes au pays. C’était d’ailleurs l’un des points de sa campagne présidentielle. Il avait, par exemple, demandé le rapatriement des troupes en Syrie. Une demande qui avait choqué le Congrès, considérant qu’il abandonnait les forces démocratiques syriennes, leur allié dans la lutte contre l’État islamique.

Cependant, la présence de troupes américaines en Arabie saoudite est sûrement un avantage pour les USA dans le conflit qui l’oppose à l’Iran. Même si l’Arabie n’est pas frontalière avec l’Iran, elle s’y trouve à un jet de pierre. Une situation certainement très pratique pour surveiller les défenses et attaques iranienne.

L’arabie Saoudite habituée au partage des couts avec les USA

Ce n’est pas la première fois que l’Arabie saoudite doit participer au coût du déploiement des Américains dans leur pays. Avec le Koweit et d’autres états du Golfe, l’Arabie a dû payer 36 milliards de dollars. Dans quel but? Couvrir les coûts de la Guerre du Golfe en 1990 et 1991.

En 2018, les USA ont aussi demandé le remboursement de 331 millions de dollars à l’Arabie saoudite et aux Émirats arabes unis. Il était question ici de payer les ravitaillements en vol des avions saoudiens lors de la guerre au Yémen.

Lire aussi: Quand le roi Salmane reçoit la plus haute distinction pour ses efforts humanitaires

Source: CNN


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    30.401.165
  • Nombre
    de décès
    950.459
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    99.649
  • Nombre
    de décès
    9.937
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour
Logo Business AM

Business AM | Stocks