24 millions de dollars: le prix pour les nouveaux frigos d’Air Force One

Air Force One, comme il est appelé dans le jargon, est l’avion personnel des présidents des États-Unis. C’est toujours à son bord que voyage le Président accompagné de ses conseillers et de journalistes. Mais voilà, l’avion présidentiel américain a besoin d’une petite à remise à neuf. En effet, deux nouveaux frigos doivent être installés, pour la modique somme de 24 millions de dollars.

Bientôt, l’avion présidentiel Air Force One sera doté de deux énormes frigos. Jusque là, rien de bien impressionnant jusqu’à ce qu’on jette un oeil à la facture. Ces deux réfrigérateur coûtent la bagatelle de 24 millions de dollars soit plus de 19 millions d’euros.

Deux énormes frigos vont être installés dans l’avion présidentiel américain plus connu sous le nom de Air Force One. Jusque là rien de bien méchant, juste une petite remise à neuf, mais quand on jette un oeil à la facture, c’est une autre histoire. Ces deux immenses frigos vont coûtent 24 millions de dollars soit un peu plus de 19 millions d’euros. Ainsi, Donald Trump, ses conseillers, l’équipage de l’avion et les journalistes auront toute la nourriture qu’ils veulent et pourront se désaltérer comme ils le souhaitent.

Les frigos actuels sont opérationnels depuis plus de 25 ans et ne sont plus fiables. Installés en 1990, ils auront permis à George H. W. Bush, Bill Clinton, George W. Bush, Barack Obama et Donald Trump d’avoir toujours à disposition de toutes les boissons fraîches possibles. 

Octobre 2019

Ces deux machines de guerre seront installées dans l’Air Force One d’ici octobre 2019. Ces frigos seront composés de plus de 25 compartiments et ils pourront accueillir plus de 3.000 repas. De quoi nourrir Donald Trump, son staff et les journalistes pendant trois semaines de vols. 

Pour savoir qui allait installer ces frigos, il y a eu un appel d’offre et c’est Boeing qui l’a emporté. Les contribuables américains vont donc devoir donner quelques 24 millions de dollars pour financer l’installation de ces deux machines. Plutôt ironique puisque pendant sa campagne, Donald Trump avait taclé Barack Obama qui désirait construire un nouvel avion présidentiel qui aurait dû coûter 4 milliards de dollars.