Ces 3 classements distinguent les pays les plus favorables à l’entrepreneuriat. Malheureusement, la Belgique n’y figure pas

La Suisse est l’économie la plus compétitive du monde, suivie par les États-Unis et Singapour. C’est ce qui ressort d’un classement du Forum Economique Mondial (WEF).

La Suisse est l’économie la plus compétitive du monde, suivie par les États-Unis et Singapour. C’est ce qui ressort d’un classement du Forum Economique Mondial (WEF).

Parmi les économies les plus innovantes, on trouve la Suisse en première place, suivie des États-Unis et d’Israël. En matière de qualité du cadre technologique, l’économie suisse est dépassée par le Luxembourg.

En 3e place dans ce classement, on trouve les Pays-Bas, qui s’accaparent respectivement la 4e et la 6e place du classement en matière de compétitivité et d’innovation. Cependant, on ne trouve la Belgique nulle part dans le haut de ce classement.

Cela fait 6 années consécutives que la Suisse domine le classement des économies les plus compétitives. De plus, le pays enregistre également un excellent score en ce qui concerne l’efficacité du marché du travail. Ces dernières années, Singapour était le plus grand challenger de la Suisse, mais la ville-Etat d’Asie est maintenant retombée à la 3e place. Singapour a dû laisser sa place aux États-Unis, qui pendant pendant 3 ans, ont été relégués à la 3e place.

Cependant, il faut noter que cette étude a été réalisée entre février et juin de cette année, un moment où les marchés et les milieux d’affaires réagissaient de manière très optimiste aux promesses du président américain Donald Trump concernant les réformes fiscales et un assouplissement de la réglementation.

Les chercheurs soulignent également la 3e place d’Israël dans les économies les plus innovantes. Le pays figure dans la liste des économies les plus compétitifs, bien qu’à la 16e place, ce qui s’explique par le développement de l’intelligence artificielle et d’autres technologies émergentes.

Selon les chercheurs, cela n’est pas passé inaperçu de la Silicon Valley, qui investit dans plusieurs projets israéliens. Les investisseurs chinois témoignent aussi d’un grand intérêt pour les entreprises technologiques israéliennes.

Enfin, la Grande-Bretagne a chuté à la 8e place la Grande-Bretagne a perdu une place et se retrouve au 8e rang. Selon les chercheurs, le pays devrait encore décliner.