Zéro plastique: les bouteilles d’eau de Nestlé font naufrage

Les ventes globales de bouteilles d’eau de Nestlé ont reculé cette année. La conscientisation du plastique à usage unique et le zéro déchet n’y sont pas étrangers.

Les ventes globales de bouteilles d’eau de Nestlé ont reculé en 2019. La conscientisation du plastique à usage unique et le zéro déchet n’y sont pas étrangers.

C’est la goutte qui fait déborder le vase pour Nestlé. Les bouteilles d’eau du plus grand producteur mondial ne se vendent plus aussi bien qu’avant. La marque avait pourtant enregistré une bonne remontée ces dernières décennies, surtout aux Etats-Unis où les consommateurs délaissent progressivement les boissons sucrées. Mais la croissance s’essouffle.

Nestlé accuse une baisse de 2,2% des volumes d’eau ces six premiers mois de l’année 2019, contre une hausse de 7,2% en 2015. A l’échelle globale, la croissance des ventes a ralenti, passant de 7,2% à 6%. Ça fait cher la descente. Et Nestlé n’est pas le seul touché par cette tendance, son rival Coca-Cola Co. boit aussi la tasse: la marque recule ainsi devant la performance de marques pétillantes haut de gamme comme Topo Chico et la mode des eaux gazeuses aromatisées.

La crise du plastique à usage unique

Pour refaire surface il ne faudra pourtant pas uniquement se précipiter vers ce secteur mais aussi remettre en question un élément bien ancré : le plastique à usage unique. Avec le réchauffement climatique et la prise de conscience de cette urgence, les consommateurs se tournent de plus en plus vers des alternatives écologiques, notamment la gourde, devenue un véritable accessoire de mode. Le plastique, c’est has been, il faut maintenant se tourner vers le zéro déchet. 

Logiquement, les plus grandes marques mondiales ont décidé de suivre la tendance et s’engager à lutter contre la pollution plastique. Coca-Cola a ainsi annoncé son initiative World Without Waste pour atteindre 100% d’emballages recyclés en utilisant 50% de matériaux recyclés, et d’ici 2030, collecter et recycler une bouteille ou une canette pour chaque article vendu. Chez Nestlé, on investit aussi pour les technologies et programmes de recyclage : l’entreprise s’engage à fabriquer ses bouteilles d’eau à partir de 35% de plastique recyclé d’ici 2025.

La législation veut réduire la pollution plastique

Des intentions tournées vers l’avenir… Mais surtout vers les nouvelles lois en matière de pollution. La nouvelle législation européenne exigera que les bouteilles en plastique à usage unique contiennent au moins 30% de matériaux recyclés en 2030. En Californie, une proposition de loi prévoit de réduire de 75% les déchets plastiques d’ici 2030 et d’éliminer progressivement la plupart des emballages à usage unique. Les entreprises devront donc progressivement s’y adapter si elles ne veulent pas couler.