Xpeng, Nio, Li : les fabricants chinois de voitures électriques font tous des records de livraisons

La situation économique n’est guère prometteuse en Chine alors que le pays lutte pour endiguer les pics de coronavirus tout en voyant le prix des matières premières monter en flèche. Mais le secteur national des véhicules électriques voit ses chiffres augmenter, tandis que Tesla a du mettre sa production à l’arrêt à Shanghai.

Plusieurs constructeurs chinois de voitures électriques, dont Xpeng et Li Auto, ont été contraints d’augmenter leurs prix pour faire face à la hausse des tarifs des matières premières. Mais cela ne les a pas empêché de faire des livraisons record durant le mois de mars.

Des trois, c’est Xpeng qui a livré le plus de voitures électriques ce mois-ci. Le constructeur automobile, dont le siège est à Guangzhou, a déclaré avoir livré 15.414 véhicules en mars, soit une hausse de 148 % par rapport à février. Pour le premier trimestre, Xpeng a livré 34.561 voitures, soit une augmentation de 159 % en glissement annuel. La berline phare P7 de Xpeng a dépassé les 9.000 livraisons en mars, un record mensuel.

Notoriété croissante

« La société attribue ses solides résultats de livraison au premier trimestre à la notoriété croissante de la marque et à la demande accrue de ses produits Smart EV, ainsi qu’à l’accélération de la livraison de son important carnet de commandes de 2021 et des nouvelles commandes reçues en 2022 après avoir achevé les mises à niveau technologiques de son usine de Zhaoqing en février », a déclaré un porte-parole de Xpeng à CNBC.

La start-up chinoise Li Auto a quant à elle fait état d’un rebond des livraisons de ses voitures en février, mais a déclaré que la production avait été affectée par la recrudescence des cas de Covid en Chine. Li Auto, cotée aux États-Unis et à Hong Kong, a livré 11.034 exemplaires de son véhicule utilitaire sport (SUV) Li One en mars, soit une hausse de 31 % par rapport à février. Pour le premier trimestre, Li Auto a déclaré avoir livré 31.716 véhicules, soit une augmentation de 152,1 % en glissement annuel.

Quant à Nio, ses livraisons ont augmenté de 62,8% le mois dernier par rapport à février. L’entreprise a livré 25.768 véhicules au premier trimestre 2022, soit une augmentation de 28,5 % sur un an. Il s’agit d’un record trimestriel pour le constructeur.

Des prix en hausse et Tesla en berne

Xpeng et Li Auto avaient pourtant augmenté leurs prix pour faire face aux pénuries de puces électroniques et de matières premières destinées aux batteries de voitures électriques. Nio, quant à elle, n’a pas touché à ses prix pour l’instant. Preuve que le secteur des voitures électriques a le vent en poupe en Chine.

Quant au leader du marché, l’Américain Tesla, il subit justement de plein fouet le regain épidémique en Chine. La firme d’Elon Musk a informé les travailleurs et les fournisseurs que la production dans son usine de Shanghai ne reprendra pas ce lundi comme espéré, selon une communication interne reprise par Reuters. L’usine Tesla de Shanghai, qui fabrique des voitures pour le marché chinois et constitue également une plate-forme d’exportation cruciale, est interrompue depuis le 28 mars après que le gouvernement a lancé un verrouillage en deux étapes qui a débuté dans les zones situées à l’est de la rivière Huangpu, où se trouve l’usine.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20