Waymo: le taxi autonome de Google se rapproche de l’Europe

Une des voitures autonomes de Waymo en test à Mountain View, en Californie
Photo by Yichuan Cao/Sipa USA

La filiale d’Alphabet consacrée au service de taxi autonome, Waymo, arrive en Europe. Elle a racheté une start-up britannique et met un pied dans l’ancien monde.

Waymo est actif aux États-Unis depuis un certain temps déjà. L’entreprise effectue des essais à Phoenix, en Arizona. Bien que la véritable voiture autonome soit encore un rêve futuriste, l’Europe l’attend déjà avec impatience

Conscient de l’impatience d’un marché potentiellement juteux, Waymo Latent a acheté Latent Logic, une société basée à Oxford. L’entreprise est spécialisée en simulations du comportement humain. Grâce à ces connaissances, Waymo pourra mieux prédire les comportements humains et donc les anticiper.

Waymo a déjà un accord à Paris pour les JO de 2024. Les taxis autonomes assureront la navette entre l’aéroport et le stade olympique. Un pas de plus sur le continent.

Adapter les routes

On comprend l’intérêt du rachat de Latent Logic. Il serait toutefois un peu prématuré de dire qu’Alphabet est en train de mettre les roues sur le sol européen. Le savoir-faire est peut-être entre les mains des Britanniques, mais les routes européennes ne sont pas prêtes pour les voitures autonomes.

Latent Logic dépend de l’Université d’Oxford. L’entreprise a été fondée en 2017. On ne sait pas combien Waymo a déboursé pour le rachat. Latent Logic sera la propriété exclusive d’Alphabet, et l’infrastructure et le personnel seront conservés.