Vous êtes gaucher? La science a de mauvaises nouvelles pour vous

Une étude réalisée par un économiste de l’Université d’Harvard conclut à de biens mauvaises nouvelles pour les 12% de gauchers que compte le monde. Selon Joshua Goodman, les gauchers gagnent beaucoup moins d’argent que les droitiers. Pour cette étude, des données issues de sujets américains et anglais ont été analysées et il est apparu que les gauchers touchent annuellement de 10 à 12% de moins que les droitiers.

Le fossé salarial entre les gauchers et les droitiers est encore plus important lorsque l’on examine ce phénomène en fonction du genre. Ainsi, les hommes gauchers gagnent environ 2.500 dollars en moins que les hommes droitiers tandis que l’écart entre les femmes droitières et les femmes gauchères est de 3.400 dollars.

Cet écart de rémunération s’explique, selon l’économiste, par des différences de facultés cognitives, comportementales et émotionnelles.

Selon Goodman, les gauchers ont plus de problèmes émotionnels et comportementaux, ils ont plus de handicaps d’apprentissage tels que la dyslexie, vont moins loin dans leurs études, et travaillent sur des emplois moins exigeants en termes d’intensité cognitive. En outre, les gauchers ont de moins bons résultats lors de tests de mathématiques et de lecture que les droitiers. Cette étude a également révélé que les droitiers et les gauchers ont tendance à exercer différents types de métiers. Les différences cognitives font que les gauchers auront tendance à travailler davantage dans des emplois manuels tandis que les droitiers s’orientent vers les métiers de la connaissance.

Les conclusions de Goodman contredisent des études précédentes qui avaient déterminé que les gauchers étaient généralement plus talentueux. Quatre des sept derniers présidents américains sont d’ailleurs des gauchers (Gerald Ford, George H. W. Bush, Bill Clinton, et Barack Obama). En outre, il avait été également démontré que les gauchers étaient plus susceptibles à avoir un QI supérieur à 131.

Toujours selon Goodman, les désavantages des gauchers ne s’appliquent qu’à ceux dont la mère est droitière. Les gauchers dont la mère est gauchère sont à égalité avec les droitiers, et les gauchers « exceptionnels » sont en général des gauchers issus d’autres gauchers. Cela a probablement à voir avec le fait qu’un enfant gaucher né d’une mère gauchère est plus enclin à s’adapter à un monde où les droitiers prédominent, car il peut apprendre comment y évoluer de sa mère.