Vous avez oublié pourquoi vous êtes entré ici? C’est normal, le passage des portes efface des pans de notre mémoire

Avez-vous déjà fait l’expérience de rentrer dans une pièce… Et de plus vous souvenir soudain de ce qui vous avait poussé à vous y rendre ? Selon une nouvelle recherche de l’Université de Notre Dame menée par le professeur Gabriel Radvansky, ce phénomène s’explique par le passage des portes, qui provoque un trou de mémoire. « Entrer ou sortir par une porte sert de « limite d’évènement » dans l’esprit, qui sépare les épisodes d’activité pour les archiver », explique-t-il. « Expliquer la décision ou l’activité qui a été prise dans une pièce différente est difficile parce que cela a été compartimenté ».

Autrement dit, lorsque nous nous trouvons dans une pièce, nous allons associer à cette pièce les décisions et les actions que nous y faisons. Et si nous changeons de pièce, notre cerveau « ferme » ce compartiment et en ouvre un autre, et ce qui s’est passé dans la pièce précédent s’efface partiellement dans la mémoire.

Radvansky a mené 3 séries d’expériences avec des étudiants qui devaient effectuer une tâche de mémoire, tout en se déplaçant d’une pièce à une autre. A chaque fois, les étudiants devaient exécuter des tâches parfois en changeant de pièce, parfois en restant dans la même. Il a constaté que la mémoire des sujets était affectée lorsque les étudiants franchissaient un seuil de porte.

Plus
Lire plus...
Marchés