Voici les 50 meilleurs bars du monde

Londres, Singapour, ou Mexico City. Où se trouvent les 50 meilleurs bars du monde?

Bruxelles est ses bars à bière, avec leurs cartes de bières spéciales longues comme le bras. Les triples, les brunes, les lambics et les krieks : la Belgique est bien connue dans le monde entier comme le pays de la bière. Mais hélas, aucun bar bruxellois ni belge n’a pu faire son entrée dans la prestigieuse liste de William Reed, un groupe médiatique britannique.

Le meilleur bar du monde se trouve à Londres : le Connaught Bar. Pour la deuxième année consécutive. Depuis 2016, l’enseigne est dans le top 5. Le bar se trouve dans un hôtel, portant le même nom. Il présente une carte de cocktails classiques, revisités avec des touches personnelles. Le premier cocktail est à 22 livres (25-26 euros).

Voici pour une vue d’intérieur :

Quelques chiffres supplémentaires du palmarès : le premier classement date de 2008. Deux pays se partagent la première place : les Etats-Unis et le Royaume-Uni. Seuls trois bars ont atteint la première place deux fois : Milk and Honey, Artesian, et le Connaught Bar ; tous les trois se trouvent à Londres.

Voici la liste

1. Connaught Bar, Londres
2. Tayer + Elementary, Londres
3. Paradiso, Barcelone
4. The Clumsies, Athènes
5. Floreria Atlantico, Buenos Aires
6. Licoreria Limantour, Mexico City
7. Coa, Hong Kong
8. El Copitas, St. Pétersbourg
9. Jigger & Pony, Singapour
10. Katana Kitten, New York
11. Two Schmucks, Barcelone
12. Hanky Panky, Mexico City*
13. Insider Bar, Moscou*
14. Baba Au Rum, Athènes
15. Manhattan, Singapour
16. Atlas, Singapour
17. Zuma, Dubaï
18. The SG Club, Tokyo
19. Drink Kong, Rome
20. 1930, Milan
21. Presidente, Buenos Aires
22. Maybe Sammy, Sydney
23. Catina OK!, Sydney
24. Salmon Guru, Madrid
25. Handshake Speakeasy, Mexico City*
26. No Sleep Club, Singapour*
27. Camparino In Galleria, Milan*
28. Cafe La Trova, Floride*
29. Little Red Door, Paris
30. Dante, New York
31. Kwant, Londres
32. Bar Benfiddich, Tokyo
33. Tres Monos, Buenos Aires*
34. Attaboy, New York
35. Lucy’s Flower Shop, Stockholm
36. MO Bar, Singapour*
37. Sips, Barcelone*
38. Baltra Bar, Mexico City*
39. Sober Company, Shanghai
40. Tjoget, Stockholm
41. Epic, Shanghai*
42. Charles H, Seoul
43. Tippling Club, Singapour
44. Above Board, Melbourne
45. Galaxy Bar, Dubaï*
46. Re, Sydney*
47. Sidecar, New Delhi*
48. Union Trading Company, Shanghai*
49. Darkside, Hong Kong*
50. Quinary, Hong Kong

Pour la majorité des 50, un dénominateur commun semble être la décoration et l’aménagement intérieur. Sombre, en bois, chic. Où on se verrait bien siroter un old fashioned, avec des personnes bien habillées. Quelque chose d’ancien mais de moderne en même temps, d’intemporel. De classy. Voici un rapide aperçu de chaque bar :

Les bars sont issus de 17 pays différents. 18 parmi les 50 sont des nouvelles entrées de l’année 2021 (marqués d’un astérisque). L’Asie et l’Europe comptent ainsi toutes les deux 16 places. Singapour est la ville la plus souvent reprise, avec 6 places. L’inde fait sa première apparition depuis 2010.

Autre nouveauté géographique de 2021 : Mexico City dépasse New York, en termes de bars sur la liste. Le premier bar de la capitale mexicaine (6e) et même devant le premier du Big Apple (10e). Le bar New Yorkais Dante était à la première place en 2019, à la deuxième en 2020, et a chuté à la 30e cette année.

Le « meilleur » ; mais selon quels critères?

600 experts du domaine peuvent voter, explique CNBC. Un tiers environ sont des barmen et barmaids, et propriétaires de bars, un tiers des journalistes, et un tiers encore des passionnés de cocktails. Les votants choisissent alors les 7 meilleurs bars, selon eux, où ils ont été, dans les 18 mois passés (où les personnes de la première catégorie ne peuvent pas voter pour leur établissement). On peut alors sélectionner n’importe quel établissement dans le monde, pour n’importe quel critère.

Avant 2020 (et la pandémie), les électeurs devaient également choisir au moins deux bars en dehors de leur pays. Mais avec la pandémie, cette règle a été laissée de côté, et on a alors demandé aux électeurs de regarder le critère de comment le bar a géré la pandémie, en restant au contact de sa communauté par exemple. « Et ceux qui se sont occupés de leur entourage ont été récompensés », explique Mark Sansom, éditeur de 50 Best, qui publie ces listings.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20