Voici le premier avion à hydrogène liquide du monde

Le Phoenix TP. ‘AeroDelft/TU Delft)

Une équipe d’étudiants de l’université de Delft, nommée « AeroDelft », a dévoilé un prototype d’avion fonctionnant à l’hydrogène liquide. Le « Phoenix PT » ne produit que de la vapeur d’eau et n’émet donc rien de nocif.

‘C’est vraiment un sentiment de cadeau de Noël’, s’est réjoui Sam Rutten, qui a dirigé la conception du prototype, lors de l’inauguration de Phoenix PT. Le prototype fini, fruit de deux années de travail, constitue une étape importante pour rendre le secteur de l’aviation plus durable.

L’équipe d’AeroDelft, composée d’une cinquantaine d’étudiants de 17 nationalités différentes, espère effectuer les premiers vols d’essai avec cet avion écologique dès l’été prochain, avec de l’hydrogène gazeux. Pour l’hydrogène liquide, ils visent l’automne. Ils affirment vouloir promouvoir l’hydrogène liquide comme alternative aux carburants traditionnels des avions à réaction afin de rendre l’industrie aéronautique plus durable.

Trois fois plus d’énergie que l’essence

‘Maintenant que nous avons un véritable avion, la motivation de l’équipe a été ravivée et tout le monde est prêt à relever les défis qui nous attendent’, a assuré Sam Rutten. Avec leur avion, les étudiants envisagent de pouvoir voler de Delft à Ibiza avec un seul réservoir – sans produire d’émissions nocives.

Le secteur de l’aviation est évidemment très loin d’être durable. L’hydrogène est une des solutions principales, estiment certains experts. L’hydrogène est l’élément le plus léger connu de l’homme et contient trois fois plus d’énergie que l’essence.

L’Aerodelft tel qu’imaginé par les étudiants. (AeroDelft/TU Delft)

‘Vu que la pandémie de coronavirus a entravé le processus, exigeant que la plupart du travail soit effectué depuis la maison, cela n’a pas été facile’, a fait remarquer le directeur de l’équipe Jan-Willem van Zwieten.

Airbus et Boeing sur le coup

Airbus tient également l’hydrogène à l’œil. L’an dernier, Guillaume Faury a annoncé que le développement d’un avion à hydrogène était un ‘axe stratégique prioritaire’ pour le groupe européen. Il espère qu’un tel appareil sera opérationnel d’ici 2035.

Le grand concurrent américain, Boeing, a annoncé au début de l’année qu’il souhaitait livrer des avions commerciaux pouvant voler entièrement au biocarburant d’ici 2030. Cette annonce s’inscrit dans le cadre plus large de l’objectif de l’organisation internationale de l’aviation IATA de réduire les émissions nettes de CO2 de l’aviation de 50% d’ici 2050 par rapport à 2005.

Thomas Buelens.