Voici la capitale européenne qui a le plus profité du Brexit

Par Matthias Bertrand.

Lentement mais sûrement, les conséquences économiques du Brexit commencent à s’accumuler au-dessus de Londres. La City voit partir des milliers d’emplois, et ce sont d’autres centres financiers du continent qui en profitent.

Les conséquences du divorce entre le Royaume-Uni et l’Union européenne commencent à se faire sentir. Et, sans surprise, ce sont d’autres grandes villes du continent qui profitent de la fuite des milieux d’affaires londoniens vers d’autres cieux. Paris, en particulier : depuis le Brexit, près de 200 projets d’investissements ou de relocalisation ont été transférés vers la Ville Lumière. Ce qui représente près de 4.000 emplois directs, et même 10.000 au total si l’on compte les emplois indirects.

Ce n’est pas autant que les estimations les plus optimistes (ou catastrophistes, pour un Londonien) au lendemain du référendum, mais ce n’est pas rien, même pour une ville de la taille de Paris. Et parmi les firmes qui ont préféré la Seine à la Tamise, on compte des noms aussi prestigieux que JP Morgan, Bank of America ou encore Goldman Sachs. Le secteur financier représente la moitié des délocalisations vers la France.

Mais d’autres villes européennes profitent aussi de la redistribution des cartes après le Brexit. En terme d’emplois, Dublin arrive même à égalité avec Paris, et l’Irlande semble apercevoir la fin d’une période difficile, son économie se remettant doucement du Covid. Pour l’instant, la capitale irlandaise bénéficie surtout d’un boost de l’emploi à domicile, des Dublinois pouvant travailler de chez eux dans des entreprises britanniques. Francfort suit, avec 3.500 nouveaux emplois ouverts par des relocalisations venues de Grandes-Bretagne. Et Amsterdam espère aussi voir de nouveaux jobs s’ouvrir massivement.

440 entreprises financières londoniennes ont délocalisé une partie de leurs équipes vers l’Union Européenne. Une situation qui commence à inquiéter, outre-Manche, où on évoque une volonté – française – de voler à Londres la couronne de capitale économique de l’Europe…

Pour aller plus loin:

Plus
Lire plus...
Marchés