‘Les feux sont au vert’ pour les métiers de contact ce vendredi

Frank Vandenbroucke (Vooruit) - Alexander De Croo (Open Vld)
Frank Vandenbroucke (Vooruit) en Alexander De Croo (Open Vld) – Isopix

La réouverture des métiers de contact sera sur la table du Comité de concertation ce vendredi. Idem pour les centres de vacances, les campings et les zoos.

On savait que les politiques étaient globalement favorables à la réouverture des métiers de contact. Selon La Libre, les ministres concernés auraient désormais donné leur feu vert, en vue du Comité de concertation prévu ce vendredi.

‘Il est temps d’être un peu plus optimiste’

Une information qui a été confirmée par le ministre-président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Pierre-Yves Jeholet (MR), sur le plateau de Jeudi en Prime sur la RTBF.

‘Demain, c’est clair que nous aurons les métiers de contact sur la table du Codeco et les feux sont au vert. Je pense qu’il est temps, il est temps d’être un peu plus optimiste. On le sent, nos concitoyens ont besoin de perspectives. Il faut commencer à assouplir les mesures.’

‘Il y aura une date de réouverture demain, d’autant qu’on a jamais montré qu’il y avait un risque de contamination particulière’, a-t-il encore assuré.

‘Ce sont les politiques qui décident’

Si la nouvelle ravira les travailleurs concernés, elle ne devrait guère plaire aux experts du GEMS, qui eux se sont prononcés mercredi contre une réouverture de ce secteur.

‘Je respecte les experts, mais ce sont les politiques qui décident’, a tranché Pierre-Yves Jeholet. ‘Nous, nous aurons encore des comptes à rendre jusqu’à la fin de la législature.’

Sous réserve de l’annonce officielle à l’issue du Comité de concertation, les coiffeurs, esthéticiens et autres tatoueurs devraient donc être autorisés à reprendre leurs activités à partir du 13 février prochain, une date avancée lors du précédent Comité.

Protocole renforcé

Évidemment, la réouverture restera conditionnée à l’évolution de la situation épidémique en Belgique. Et elle sera de toute façon assortie de mesures sanitaires très strictes:

  • Interdiction de salle d’attente.
  • 10 minutes d’écart entre deux clients, nettoyage systématique et ventilation des lieux.
  • Test covid obligatoire chaque semaine pour les travailleurs.
  • Masques FFP2 obligatoires.
  • Etc.

Outre les métiers de contact, les centres de vacances, les campings ou encore les zoos peuvent également s’attendre à pouvoir reprendre leurs activités prochainement.

Plus incertain est le sort de l’horeca, de l’enseignement supérieur (en présentiel), voire des agents immobiliers, dont les situations seront discutées vendredi par le Comité de concertation.