Une première: l’UE a produit cette année 40% de son électricité depuis des énergies renouvelables

Pour la première fois dans l’histoire, les 27 États membres de l’UE ont produit plus d’électricité à base d’énergies renouvelables que depuis des combustibles fossiles.

C’est  en tous les cas ce que révèle une analyse semestrielle réalisée par le centre de recherche Ember. Au cours du premier semestre de l’année 2020, près de 40 % de l’électricité produite au sein de l’UE a été générée par des éoliennes, des panneaux solaires, de l’hydrogène et de la bioénergie, les combustibles fossiles représentant 34 % de l’électricité totale.

Des chiffres qui s’expliquent par les nouvelles installations de panneaux solaires et d’éoliennes au sein de l’UE. Les chercheurs estiment également que les conditions météorologiques, plutôt clémentes ont également favorisé la production d’électricité à partir de sources renouvelables. 

Nouveaux records d’électricité produite grâce au vent et au Soleil. Source: Ember

Le graphique indique que le vent et le Soleil, à eux seuls, représentent 21 % de toute l’électricité produite au sein de l’UE. Avec 20 % d’électricité produite sur base d’énergies renouvelables, la Belgique se situe juste en dessous de la moyenne européenne. Ces chiffres sont en effet plus élevés au Danemark (64 %), en Irlande (49 %) et en Allemagne (42 %). 

Une première aussi pour les États-Unis

En Allemagne,  c’est la première fois que moins d’électricité a été produite  en utilisant du charbon qu’en Pologne. Si la plupart des pays ont prévu de supprimer progressivement l’utilisation du charbon dans les prochaines années, ce n’est en effet pas encore le cas de la Pologne, qui reste l’État qui en brûle le plus pour générer de l’électricité. 

Les émissions de CO2 dégagées par le secteur énergétique ont diminué au sein de l’UE de 23%. On note également que l’utilisation des combustibles fossiles a diminué de 18 %, ce qui s’explique l’augmentation des sources renouvelables et la baisse de demande d’électricité durant la crise. Le charbon (- 32 %)  reste néanmoins le plus grand perdant. 

Pour la première fois cette année, les États-Unis vont également produire plus d’électricité à partir de sources d’énergie renouvelable qu’à partir du charbon. C’est en tous les cas ce que révèlent les projections du gouvernement américain, alors que changement est motivé par l’apparition de l’épidémie.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20