Une première: la ‘garantie universelle de l’emploi’ va être testée en Autriche

Nata Johnston/ Unsplash

Les habitants de la ville de Marienthal, en Autriche, ne devraient bientôt plus connaître la crise. Dans le cadre d’un projet piloté par des économistes de l’université d’Oxford, qui vise à éradiquer le chômage à long terme, les chômeurs de la ville devraient se voir attribuer un emploi pour une durée de 3 ans minimum, rapporte The Independent.

Initié par le ministère du Travail de Basse-Autriche, le projet ambitionne de remettre 150 travailleurs autrichiens sur le marché de l’emploi. Tous sont chômeurs depuis un certain temps déjà (un an minimum) et travailleront prochainement dans l’un les secteurs suivants pour une durée de 3 ans, voire plus : jardinage, rénovation des maisons, garde d’enfants, etc. 

Le principe du projet? La ‘garantie universelle à l’emploi’ , donc la sécurité de l’emploi. Alors que les économistes, comme Hyman Minsky, prônent depuis longtemps ce modèle pour limiter le chômage, c’est la première fois qu’il est mis en pratique au sein d’une ville. 

Les chômeurs de Marienthal suivront des cours préparatoires pendant 2 mois en amont de leur entrée en fonction. Ces nouveaux travailleurs seront également encadrés par une conseillère et bénéficieront d’un suivi médical tout au long de l’étude.  

Toujours d’après le quotidien, les décideurs politiques des autres pays devraient surveiller ce projet de près. Il est vrai que rien qu’au Royaume-Uni par exemple, Bernie Sanders ou encore, Richard Leonard, le chef du Parti travailliste écossais, ont déjà déclaré dans le passé qu‘un tel modèle pourrait contribuer à relancer l’économie post-Covid. 

Vers une relance de l’économie?

Les scientifiques de l’université d’Oxford défendent fermement ce projet. ‘Durant la crise, de nombreuses personnes ont perdu leur emploi et nous devons nous attendre à un raz-de-marée. Il est, dans ces conditions, compréhensible que les politiques se montrent favorables à une garantie universelle de l’emploi’, a déclaré Lukas Lehner, l’un des économistes de l’université d’Oxford qui en analysera les résultats du projet.

‘En plus des coûts économiques engendrés, le chômage de longue durée exerce un impact terrible sur la santé et le bien-être des personnes, ainsi que sur leur vie familiale et communautaire’, a-t-il ajouté.

Marienthal

Selon les économistes, la ville de Marienthal est chargée de ‘symboles’. Marienthal avait déjà fait l’objet de recherches bien spécifiques en 1930. L’enquête avait alors été dirigée par Paul Lazarsfeld, et menée par les chercheurs Marie Jahoda et Hans Zeisel qui avaient publié un ouvrage intitulé ‘Les Chômeurs du Marienthal’. Aujourd’hui encore, le livre reste un classique de la littérature sociologique.

La région de Marienthal souffre d’un chômage structurel depuis plusieurs années avec une hausse observée depuis le début des années 1980. Fin août, environ un chômeur sur cinq de la région de Basse-Autriche était originaire de Marienthal et était au chômage depuis plus d’un an.