Une peinture spéciale qui « guérit » toute seule les rayures sur la carrosserie

Des chercheurs coréens sont parvenus à mettre au point une peinture de carrosserie qui s’autoguérit en cas de rayures. Une simple exposition d’une demi-heure au soleil suffit pour effacer les traces.

Les automobilistes le savent, éviter les rayures relève de l’impossible puisqu’on ne peut contrôler le comportement d’autrui sur la voie publique. Ainsi, que ça soit sur un parking de magasin ou juste devant chez soi, nos voitures ne sont pas à l’abri d’un accident. Dans le meilleur des cas, seule la peinture sera égratignée et c’est déjà bien ennuyant. Car refaire la peinture d’une carrosserie peut coûter cher. Mais c’est là que les travaux d’une équipe de chercheurs coréens pourraient s’avérer utiles.

Une peinture qui s’autoguérit

Toute la magie repose sur la composition de la peinture. D’un côté, nous avons un matériau photosensible dont les molécules se meuvent lorsqu’elles sont exposées aux rayons du soleil, et de l’autre, nous avons une structure de polymères faite de polyols acryliques (« hindered urea »). Les polymères sont maintenus entre eux par des liens dynamiques qui leur permettent de retrouver leur arrangement premier après avoir été exposés à un stimulus externe.

Ainsi, en cas de rayures, une simple exposition au soleil permet à la peinture de retrouver sa place initiale sur la carrosserie.

Crédit: Institut coréen de recherche en technologie chimique (KRICT)

Une exposition d’une demi-heure aux rayons du soleil suffit à corriger un petit impact, mais le processus peut être accéléré grâce à une lumière concentrée, en utilisant une loupe par exemple. Cette solution permet de réduire radicalement le temps d’exposition, pouvant aller jusqu’à moins d’une minute.

Évidemment, cette solution ne fonctionne que pour les égratignures superficielles. Si votre carrosserie présente des rayures profondes, la mouvance de la peinture n’y changera rien.

La plus-value, la vitesse du processus

Le concept n’est en réalité pas nouveau, d’autres recherches ont déjà permis par le passé d’offrir une solution pour faire disparaitre les rayures d’un revêtement sans devoir passer par un carrossier. La peinture élaborée par les scientifiques coréens améliore cependant le concept en réduisant la durée de « guérison ».

En utilisant des colorants photothermiques organiques, les chercheurs ont également réduit les besoins d’énergie pour permettre à la peinture de retrouver sa place initiale. Cette dernière pourrait ainsi guérir ses rayures avant même que le propriétaire s’aperçoive que sa voiture a été abimée. Auprès du grand public, celle solution pourrait faire mouche. Encore faut-il qu’elle soit accessible.

De nombreuses applications

Transparente, la peinture peut en recouvrir une autre, afin de permettre aux propriétaires de voitures de personnaliser au mieux leur bolide. D’ailleurs, si elle se destine en premier lieu aux carrosseries, la peinture pourrait être utilisée pour d’autres appareils souvent rayés, notamment les smartphones ou les matériaux de construction.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20