Une ‘fake news’ l’idée de la semaine des quatre jours en Finlande? Pas vraiment…

La Première ministre finlandaise, Sanna Marin – EPA

L’information selon laquelle la nouvelle Première ministre finlandaise a proposé de réduire la semaine de travail à quatre jours de six heures, est vraie. Par contre, la mesure n’est pas au programme de son gouvernement, comme l’ont annoncé de nombreux médias.

L’idée de la semaine de quatre jours a bel et bien été évoquée par Sanna Marin lors d’un débat organisé le 17 août dernier par son parti. A l’époque, elle était encore ministre des Transports et de la Communication.

‘Une semaine de quatre jours et six heures de travail, pourquoi ne serait-ce pas notre prochaine étape? La journée de huit heures est-elle la vérité ultime? Je pense que les gens méritent de passer plus de temps en famille, avec leurs proches, d’avoir des hobbies et de profiter d’autres aspects de la vie, comme la culture. Cela pourrait être la prochaine étape de notre vie professionnelle’, avait-elle alors déclaré.

SDP:n 120-vuotisjuhla

Seuraa SDP:n 120-vuotisjuhlaa suorana Turusta. 🌹 Tilaisuuden ohjelma 🌹AvauspuheSDP:n puheenjohtaja Antti RinneEntäs jos? Vaihtoehtoista Suomen historiaa: Mitä jos SDP olisi ollut erilainen?Markku Jokisipilä, Jenni Karimäki ja Erkki TuomiojaPaneeli: 1899 kokouksen teemat nykypäivänäVille Skinnari, SDP:n varapuheenjohtajaSanna Marin, SDP:n varapuheenjohtajaAntton Rönnholm, puoluesihteeriTytti Tuppurainen, ministeri, Demarinaisten puheenjohtajaPinja Perholehto, Demarinuorten varapuheenjohtajaModerointi: Kaisa Penny, Kalevi Sorsa -säätiön toiminnanjohtajaOhjelmassa lisäksi musiikkia. Esiintyjänä Turun Työväenyhdistyksen Soittokunta

Geplaatst door Sosialidemokraatit SDP op Zaterdag 17 augustus 2019

Par contre, une telle mesure ne figure pas au programme du gouvernement de celle qui est depuis lors devenue Première ministre.

Plusieurs articles de presse ont cependant exagérément attribué à Sanna Marin la volonté d’instaurer ces horaires plus flexibles. Des informations que Belga a qualifié ce mardi de ‘fake news’.