Un immense et mystérieux amas de pierres volcaniques flotte dans l’océan Pacifique

Une immense masse de pierres volcanique d’une superficie de 482 kilomètres de long et 48 kilomètres de large, flotte à la dérive au large des côtes de la Nouvelle-Zélande, dans le Pacifique Sud.

Composé de pierres ponces, l’amas se répand sur 26.000 kilomètres carrés, a précisé le lieutenant Tim Oscar de la marine nationale australienne. Les pierres ponces sont des roches volcaniques de très faible densité, ce qui leur permet de flotter. Il semble qu’elles aient été rejetées par un volcan sous-marin. Le phénomène a été repéré le 9 août par un avion de l’armée de l’air néo-zélandaise, à environ un millier de kilomètres au nord-est d’Auckland. Pour Tim Oscar, il s’agit de la chose la plus étrange qu’il lui ait été donné d’observer en dix-huit ans de carrière.

Selon les experts, cette nappe de pierres ne représente aucun risque pour la navigation. « Les pierres dépassent d’environ deux mètres le niveau des vagues et créent une sorte d’amas de couleur blanche et brillante », a indiqué Oscar. Ces pierres ponces proviennent probablement de l’éruption de volcans sous-marins, nombreux dans cette région. Le volcan sous-marin le plus connu dans cette zone est le Monowai, qui est en activité quasi-permanente. Pour Sean Stewart, le commandant de la frégate néo-zélandaise HMNZS Canterbury, accompagné de géophysiciens de l’institut GNS Science, cela ressemble à un énorme radeau flottant à perte de vue.

Les satellites de la NASA ont également observé ce phénomène. Les chercheurs néo-zélandais, québécois, belges et de Polynésie française estiment que cet amas de pierres volcaniques trouve son origine dans les récentes éruptions de monts sous-marins à une profondeur de plus de mille mètres en-dessous du niveau de la mer ainsi aux récents séismes dans la fosse des Kermadec.

Plus
Lire plus...
Marchés