L’Ukraine pourrait bientôt compter sur les systèmes Patriot néerlandais pour abattre les missiles russes

La conversation entre le Premier ministre néerlandais Mark Rutte et le président américain Joe Biden aura apporté quelque chose à l’Ukraine. Les Pays-Bas vont fournir un système de défense aérienne Patriot au pays en guerre. L’Allemagne et les États-Unis ont également déjà promis des systèmes de missiles.

Pourquoi est-ce important ?

Les systèmes de missiles Patriot comptent parmi les meilleurs systèmes de défense aérienne au monde. L'Ukraine peut faire bon usage de ces systèmes pour abattre les missiles russes. Le PAC-3, la mise à jour la plus moderne des systèmes, est particulièrement nécessaire : ce système est presque le seul capable d'abattre les missiles Kh-22. Un de ces missiles a été tiré par la Russie sur un complexe d'appartements à Dnipro tuant 45 personnes.

L’actualité : Un système Patriot néerlandais est en cours d’expédition vers l’Ukraine.

  • Le Premier ministre néerlandais Mark Rutte travaille sur ce plan depuis un certain temps. Il était encore au téléphone avec le chancelier allemand Olaf Scholz, qui avait déjà fourni le même système. Mardi, M. Rutte s’est rendu à la Maison Blanche, où il s’est entretenu avec le président Biden. Au cours de la conversation, les livraisons d’armes ont également été évoquées, et le Premier ministre a promis de livrer un système Patriot.
  • Pendant ce temps, M. Rutte a aussi téléphoné au président ukrainien Volodymyr Zelensky. Ce dernier s’est ensuite montré reconnaissant du soutien des Pays-Bas, écrivant sur Twitter : « Reconnaissant de l’intention de Mark Rutte de fournir à l’Ukraine un système de défense aérienne Patriot. Il améliore notre défense aérienne, protège nos villes et nos populations de la terreur des missiles de la Russie. »
  • Les Patriots sont dotés des meilleurs systèmes de défense aérienne au monde. Les Pays-Bas, l’Allemagne et les États-Unis disposent de ces systèmes, mais aussi des pays comme Taïwan, le Japon et la Roumanie. Outre les systèmes de missiles, les Pays-Bas ont déjà fourni, entre autres, huit obusiers blindés PzH-2000 et plusieurs véhicules de transport de troupes YPR-765.

L’essentiel : comment fonctionne un tel système de défense aérienne Patriot ?

  • Le Patriot MIM-104 a été développé par le groupe de défense américain Raytheon pour remplacer les vieillissants systèmes Hawk. Les Patriot MIM-104 ont été déployés pour la première fois lors de la guerre du Golfe de 1991, pour intercepter les missiles Scud irakiens. En 2014, l’armée américaine a franchi une nouvelle étape. C’est alors qu’un Sukhoi Su-24 de l’armée syrienne, en route vers Israël, a été abattu par un Patriot.
  • Les systèmes se composent de deux éléments principaux. D’une part, ils utilisent un radar particulièrement puissant, qui peut détecter les projectiles entrants. Ces signaux sont transmis à l’un des opérateurs, qui peut les suivre en fonction de leur taille, de leur vitesse, de leur altitude et d’autres données. Ensuite, on choisit la batterie qui tirera le projectile.
  • Selon le type de Patriot déployé, le projectile tiré peut également être différent. Chaque système comporte quatre cellules de lancement, chacune pouvant tirer un ou quatre missiles, selon la taille du missile.

RVW

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20