Trump veut créer son propre empire médiatique digital et ‘détruire Fox News’

Isopix

La guerre est déclarée entre Donald Trump et Fox News. Longtemps alliée du président, la chaîne d’information en continu s’est attiré ses foudres depuis les élections. En colère, Trump envisagerait de ‘détruire’ Fox News. Peu après l’ouverture des bourses américaines, le titre du groupe Fox Corp perdait plus de 5%.

Alors que Fox News a longtemps soutenu Donald Trump, il semble que la chaîne ait décidé de le lâcher. Lors de l’élection, elle a attribué l’Arizona à Joe Biden bien avant d’autres médias pourtant moins favorables au président. Lundi, un autre coup a été porté à leurs bonnes relations lorsque Fox News a décidé de censurer la porte-parole de Trump, Kayleigh McEnany, qui accusait les démocrates d’avoir truqué les élections.

D’après le site Axios, Trump prend très mal le fait que Fox News ait cessé de le soutenir. Le président envisagerait de passer à l’action pour faire tomber la chaîne de son piédestal.

Vers un empire médiatique pro-Trump?

‘Il a l’intention de détruire Fox. Il n’y a aucun doute là-dessus’, a déclaré à Axios une source connaissant parfaitement les intentions de Trump.

Des rumeurs indiquaient que Donald Trump envisageait de lancer sa propre chaîne câblée. Il n’en serait rien. Le président américain devrait plutôt mettre en place un média en ligne, diffusé en streaming. Cela lui coûtera moins cher et il pourra passer à l’action plus rapidement.

L’objectif de Trump est clair: rallier à sa chaîne les fidèles de Fox News.

Fox News, première chaîne d’info américaine, a lancé il y a deux ans une plateforme de streaming par abonnement, baptisée Fox Nation. Et elle fonctionne très bien. 85% des internautes qui ont profité de l’essai gratuit ont fini par s’y abonner, pour 5,99 dollars par mois. En juin 2020, le nombre d’abonnés de Fox Nation était estimé entre 200.000 et 300.000.

L’opération anti-Fox News a déjà débuté

Si la chaîne de Trump n’a pas encore été lancée, l’opération visant à ‘casser’ Fox News a déjà été mise en route. Durant la campagne électorale, Trump n’a pas hésité à se plaindre du fait que Fox News interviewait plus de démocrates qu’auparavant. Il a également redirigé ses fans vers d’autres médias conservateurs, tels que One America News et Newsmax.

Invité sur le plateau de l’émission Fox & Friends le jour de l’élection, Trump y était allé de quelques insinuations qui n’étaient pas passées inaperçu. ‘Fox a beaucoup changé. Quelqu’un m’a demandé : quelle est la plus grande différence entre la situation actuelle et celle d’il y a quatre ans ? Et je dis « Fox ».’

Pour faire la promotion de sa chaîne, le président utilisera son immense base de données de numéros de téléphone et d’adresses e-mail. Il devrait également profiter des rassemblements organisés en son soutien lors des recomptages de voix pour organiser un bashing contre Fox News.

‘Il va passer son temps à les attaquer’, a confié la source à Axios.

Les investisseurs se détournent de Fox Corp

Lachlan Murdoch, l’un des fils du magnat des médias Rupert Murdoch et l’homme à la tête de Fox Corp, a beau avoir déclaré plus tôt ce mois-ci, suite aux premières rumeurs d’un média lancé par Donald Trump: ‘Nous aimons la concurrence.’ Les investisseurs ne l’ont pas entendu de cette oreille ce jeudi.

L’action de Fox Corp a plongé de plus de 5% peu après l’ouverture.

Lire aussi: