Les déclarations d’impôts de Trump sapent l’image d’un « homme d’affaires prospère »

Aux États-Unis, une commission de démocrates de la Chambre des représentants a publié les déclarations de revenus de Donald Trump. Elle montre que la principale société holding de Trump, DJT Holdings LLC, a enregistré d’énormes pertes entre 2015 et 2020.

Pourquoi est-ce important ?

Pendant sa campagne électorale de 2015, mais aussi pendant ses années présidentielles, Donald Trump aimait se présenter comme un magnat de l'immobilier à succès. Maintenant que ses déclarations fiscales ont été rendues publiques, il semble que cette image soigneusement cultivée puisse être sérieusement remise en question.

Dans l’actu : entre 2015 et 2020, DJT Holdings, la principale société de Trump, a subi une perte cumulée de 313,5 millions de dollars.

  • Année après année, les pertes s’accumulaient et s’arrondissaient jusqu’à :
    • 2015 : 34 millions de dollars
    • 2016 : 64,5 millions
    • 2017 : 58 millions
    • 2018 : 53,5 millions
    • 2019 : 43,5 millions
    • 2020 : 60 millions
  • Contribuer au trésor public, Trump l’a à peine fait. Voici ses impôts payés :
    • 2015 : 640.000 dollars
    • 2016 : 750 dollars
    • 2017 : 750 dollars
    • 2018 : 999.500 dollars
    • 2019 : 133.500 dollars
    • 2020 : 0 dollars (Trump a réclamé un remboursement de 5,47 millions de dollars. Cette année-là, plus de 150 des entreprises de Trump ont déclaré des pertes, ce qui lui a permis de déduire ces sommes de ses impôts).

La réalité : DJT Holdings a déclaré des actifs évalués à plus de 600 millions de dollars pendant toutes ces années. Le système fiscal américain permet aux entreprises de continuer à reporter leurs pertes sur les années suivantes.

  • L’année dernière, le nom de Donald Trump a disparu de la liste Forbes des 400 personnes les plus riches d’Amérique pour la première fois depuis 1995. Il manquait 400 millions de dollars à la fortune de Trump, estimée à 2,5 milliards de dollars, a pour figurer dans la liste.

La perception est aussi la réalité : dans une déclaration, l’ancien président a fait remarquer que les documents « montrent une fois de plus à quel point j’ai réussi et comment j’ai pu utiliser les amortissements et diverses autres déductions fiscales comme incitations pour créer des milliers d’emplois et de merveilleuses structures et entreprises. »

(CP)

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20