Donald « Mister 40% » Trump est la corde autour du cou du parti républicain

Le GOP a un problème avec Trump, écrivions-nous mercredi dans une première réaction au résultat des élections de mi-mandat aux États-Unis. Ce problème ne fera que s’accentuer au cours des prochains jours. L’ancien président annoncera en grande pompe ce mardi sa candidature à la présidence en 2024. Mais pendant ce temps, sous la direction de Trump, le GOP a perdu pas moins de quatre élections d’affilée.

Pourquoi est-ce important ?

La "vague rouge" annoncée s'avère n'être guère plus que quelques remous dans l'eau. Non seulement le Sénat reste aux mains des démocrates, mais le nombre de sièges repris par les républicains à la Chambre des représentants reste très inférieur aux attentes. Beaucoup pointent maintenant du doigt l'ex-président Trump pour une nouvelle débâcle électorale.

L'essentiel

  • Les démocrates ont obtenu la majorité au Sénat samedi.
  • La Chambre des représentants devrait passer aux mains des républicains, mais avec une majorité minimale (218 à 222 sièges sur 435).
  • Tous les membres, à une exception, d'une coalition de 17 candidats républicains soutenus par Trump qui ont continué à promouvoir le "Big Lie" ont perdu.

Trump a maintenant perdu les élections de 2018, 2020 et 2022. Toujours en 2021, les républicains ont perdu un si

Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20