Tout n’est pas rose en Chine: le pays était en déflation en novembre

Isopix

L’indice des prix à la consommation est passé en territoire négatif le mois dernier en Chine, plombé par l’effondrement des prix du porc, la viande la plus consommée dans le pays.

Selon des chiffres publiés mercredi par le Bureau national des statistiques, l’indice a reculé de 0,5% sur un an en novembre, alors que les analystes sondés par l’agence Bloomberg tablaient en moyenne sur un taux nul. Les prix à la consommation n’avaient pas connu de repli mensuel en Chine depuis octobre 2009.

Le chiffre publié mercredi constitue un fort ralentissement par rapport à octobre (+0,5% sur un an) et septembre (+1,7%). Il est lié à la chute des prix des produits alimentaires, particulièrement du porc, qui ont reculé de 12,5% sur un an en novembre.

Peste porcine

Les prix du porc avaient enregistré en octobre leur première baisse depuis 19 mois dans ce pays frappé par une épidémie de peste porcine africaine qui a décimé le cheptel. Cette crise a provoqué ces dernières années un doublement des prix du porc.

Nouvelle encourageante pour les producteurs, l’indice des prix sortie d’usine a reculé mais moins que prévu en novembre: -1,5% sur un an contre 1,8% selon les analystes. Les prix à la production avaient encore baissé de 2,1% en octobre.