Tesla au tribunal pour avoir ‘enfreint’ des brevets d’une société japonaise

Richard B. Levine/Sipa USA

L’entreprise japonaise d’électronique Sharp a déposé une plainte auprès du tribunal de district de Tokyo contre le constructeur automobile américain Tesla. Selon la plainte, Tesla a enfreint un certain nombre de brevets de la société japonaise. Les revendications porteraient sur la technologie de communication intégrée dans les voitures de Tesla.

Sharp a demandé à la cour japonaise de refuser aux voitures de Tesla l’accès au marché japonais. Tous les modèles développés par Tesla auraient été visés par la plainte de Sharp.

Le groupe japonais a récemment lancé des plaintes similaires contre le fabricant américain de télévision Vizio et le fabricant chinois de smartphones Oppo.

Infotainment

Pour l’instant, l’agence de presse Reuters reconnaît que peu de détails sont connus sur les plaintes concrètes de Sharp à Tesla. Toutefois, étant donné que les documents font référence à des équipements de communication embarqués, on peut soupçonner que les plaintes pourraient porter sur les systèmes d’infotainment (contraction de divertissement et information) installés dans les voitures électriques du constructeur américain.

Le journal japonais Nikkei a indiqué que Sharp a considérablement resserré sa politique en matière de brevets récemment. Le journal fait également référence aux plaintes que Sharp avait précédemment formulées contre Vizio et Oppo.

Dans le cas de Vizio, le litige aurait été lié aux écrans des téléviseurs de la société américaine, qui auraient ainsi violé douze brevets détenus par Sharp. Dans le cas d’Oppo, les plaintes concernaient diverses applications de l’internet mobile.

Lien

Le journal y voit un lien évident avec Tesla. Il est vrai que les voitures électriques du constructeur américain font également appel à ces technologies.

Sharp est active dans un large éventail de secteurs de l’électronique. L’entreprise, qui emploie environ 47.000 personnes, fabrique des téléviseurs et des tubes cathodiques, mais commercialise également des calculatrices, des photocopieurs, des panneaux solaires, des purificateurs d’air et des magnétoscopes. Les produits de la société japonaise sont vendus dans plus de 160 pays.

Sharp appartient depuis quatre ans à l’entreprise technologique taïwanaise Foxconn. Laquelle est surtout connue comme un important fournisseur d’Apple.

Lire aussi: