Le télétravail, une porte ouverte aux heures supplémentaires « gratuites »

Travailler de chez soi, une sinécure ou un caprice des jeunes ? Pas vraiment : dans les faits, le télétravail veut souvent dire travailler plus longtemps sans toucher d’heures supplémentaires. Et plus les employés sont jeunes, plus ils sacrifient de leur temps libre.

Pourquoi est-ce important ?

L'évolution de notre perception du télétravail est un des plus grands changements induits par le coronavirus ; de l'exception, il est devenu la normalité, et beaucoup de travailleurs estiment qu'ils ne pourraient plus faire sans. Mais dans les faits, ça n'est pas toujours à leur avantage.

Rester chez soi, mais travailler plus.

  • Selon l'étude "People at Work 2022" d'ADP France, une entreprise spécialisée dans les ressources humaines, près de deux tiers des salariés français estiment travailler "gratuitement" quand ils peuvent rester à domicile.
  • Alors qu'au bureau, il est aisé de faire compter ses heures de temps de travail supplémentaires, qui sont d'ailleurs rigoureusement encadrées dans tous les pays d'Europe, le concept devient plus flou quand on reste ch
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20