“C’est un Allemand qui devrait succéder à Draghi”

Au cours d’une interview avec le tabloïd allemand Bild, l’ancien ministre allemand de l’Intérieur, Hans-Peter Friedrich (CSU), a déclaré que “le président de la Banque Centrale Européenne (BCE), Mario Draghi, avait “conduit la BCE à une perte massive de crédibilité”. La CSU est le parti frère bavarois de la CDU de la chancelière Merkel. Selon Friedrich, le futur successeur de Draghi devrait être “un Allemand, qui devrait rester fidèle à la tradition de stabilité monétaire qui caractérise la Bundesbank”. “Nous ne pouvons nous permettre un autre Draghi”, a-t-il martelé. Dans le même journal, le rédacteur économique Jan Schaefer écrit que l’exigence que le prochain M. Euro soit allemand est tout à fait compréhensible. « Mais le pays d’où viendra le prochain président de la BCE n’est pas décisif. Ce qui est décisif, ce sont les projets qu’il a pour l’euro», écrit-il :

“La politique du taux d’intérêt zéro  de Draghi n’a clairement pas atteint ses objectifs… Ces développements doivent être stoppés par le prochain président de la BCE, quelle que soit sa nationalité”.

Le président de la BCE est élu par une majorité d’Etats membres ayant adopté l’euro au sein du Conseil européen, pour un mandat non renouvelable de huit ans. La fin du mandat de Draghi est prévue pour le 31 octobre 2019.

Plus
Dernière mise à jour:
Dernière mise à jour:
Lire plus...
Marchés
BEL20