Des cadres de SpaceX, Tesla et Boring Company ont été débauchés par Elon Musk pour l’aider sur Twitter

Elon Musk a acheté Twitter pour 44 milliards et s’est nommé PDG de la société fin octobre. Depuis, il a fait appel à des cadres supérieurs et à des ingénieurs de ses autres entreprises, notamment SpaceX, Tesla et The Boring Company.

L’actualité : Après le rachat de Twitter, Elon Musk a posé un ultimatum aux employés déjà en place et a fait venir des personnes de confiance pour l’aider à travailler dans ce nouveau projet.

  • Des documents internes obtenus par CNBC indiquent que plus de 50 employés de Tesla, pour la plupart des ingénieurs du logiciel Autopilot, ont été autorisés à travailler pour Musk sur Twitter immédiatement après son arrivée, et étaient toujours en place début décembre. Parmi eux :
    • Le directeur financier de SpaceX, Bret Johnsen ;
    • le directeur informatique de Tesla, Nagesh Saldi ;
    • et le chef des opérations de Boring Company, Jehn Balajadia
  • Musk a décrit le travail des employés de Tesla pour lui sur Twitter comme « juste une chose volontaire. » Il a aussi déclaré : « C’était une sorte d’heures supplémentaires. S’ils sont intéressés pour m’aider à évaluer l’ingénierie de Twitter, ce serait bien. C’était à très court terme. Je pense que ça a duré quelques jours et que c’était terminé. »
  • Un employé de Tesla a déclaré à CNBC que la plupart des personnes travaillant pour le constructeur automobile seraient honorées si on leur demandait de faire des heures supplémentaires dans d’autres entreprises de Musk. Cependant, ils ont dit que la plupart d’entre eux penseraient par ailleurs qu’il est impossible de refuser une demande directe de Musk sans faire face plus tard à de mauvaises évaluations de performance ou à d’autres conséquences. Cette personne a été anonymisée par CNBC car elle n’était pas autorisée par la société à parler à la presse.
  • Outre les employés de Tesla, M. Musk a également recruté des cadres et des employés de SpaceX, la société de fusées réutilisables et de services Internet par satellite qu’il a fondé en 2002, pour l’aider chez Twitter.
  • Le milliardaire a également permis aux partenaires des sociétés d’investissement qui ont participé au rachat de Twitter d’accéder à des postes au sein du réseau social.
  • Un employé actuel de Twitter a déclaré à CNBC que Musk a « aplati » la structure organisationnelle de l’entreprise depuis début novembre, de sorte que de nombreux responsables ont plus de 20 rapports directs chacun. Avant l’arrivée du PDG de Tesla, la plupart d’entre eux n’en avaient que 10, ce qui leur laissait du temps pour le mentorat.
  • Désormais, il est aussi plus difficile pour les employés de savoir qui travaille sur quels projets au sein de Twitter, car l’équipe de Musk a supprimé un outil appelé Birdhouse, qui servait auparavant de répertoire interne et de guide organisationnel.

Le contexte : le rachat de Twitter a déjà créé plusieurs polémiques et impacté d’autres entreprises du milliardaire comme Tesla.

  • Les actionnaires de Tesla restent préoccupés par l’impact que le rachat de Twitter peut avoir sur la vie d’Elon Musk et, in fine, sur le constructeur automobile. Ces pré-occupations et la baisse de production de son usine en Chine, entre autre, ont fait baisser les actions de Tesla d’environ 35 % depuis qu’il a pris le contrôle de Twitter le 27 octobre.
  • Et chaque jour apporte une nouvelle critique sur sa gestion de Twitter. Dernièrement, il a été révélé que certains ont été transformés en chambre de fortune, ce qui a provoqué la polémique.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20