Pourquoi l’action Tesla a de nouveau pris des coups sur les marchés ?

L’usine Tesla de Shanghai devrait baisser sa production, l’action dégringole sur les marchés.

Pourquoi est-ce important ?

La politique stricte du zéro COVID en Chine a provoqué une baisse de consommation dans l’automobile. En effet, en période de confinement, les voitures sont inutiles pour une grande partie de la population. Cela impacte aussi les véhicules électriques, dont leur figure de proue, Tesla.

L’actualité : Bloomberg a rapporté que Tesla pourrait réduire de 20% la production de son usine à Shanghai. Cette nouvelle a fait chuter l’action de Tesla (TSLA) de 6%.

  • Bloomberg, citant deux sources proches du dossier, ajoute que « la décision a été prise après que le constructeur automobile a réévalué ses performances à court terme sur le marché intérieur ».
  • En 2020, l’année a été marquée par la crise sanitaire : les ventes mondiales ont chuté de 20%. L’année 2021 a été marquée par une reprise, mais de seulement de 5%, en raison des perturbations sur les chaines d’approvisionnement, auxquelles Tesla n’a pas échappé.
  • Mais ici, la situation est différente. Il s’agit bien d’une baisse de la demande : la demande intérieure ne répondrait pas aux attentes. Tesla doit aussi faire face à une lourde concurrence en Chine, notamment de la part de BYD, qui a enregistré en novembre un chiffre d’affaires record pour le neuvième mois consécutif avec plus de 230 000 livraisons, dont près de 114.000 modèles purement électriques.
  • Si la baisse de 20% est avérée, ce serait la première fois que le constructeur de véhicules électriques réduirait volontairement la production de son usine de Shanghai.
  • En attendant, les actions du constructeur de véhicules électriques ont perdu jusqu’à 6 % lundi. Sur toute l’année 2022, c’est une chute de plus de 50%. L’embellie de l’été n’aura été que de courte durée : l’action a perdu entretemps 30%, suite à la confirmation d’Elon Musk de racheter Twitter.
  • Mais Tesla Chine dément et a déclaré à Reuters que les rapports publiés dans les médias sur les réductions de production à Shanghai étaient faux. Un porte-parole de Tesla Chine a déclaré que l’usine avait expédié un nombre record de 100 291 véhicules électriques aux clients le mois dernier, selon les médias locaux.

Le contexte : En cette période d’inflation et de politique zéro covid, les actions en bourse de toutes les entreprises des nouvelles technologies ont chuté.

  • En réponse à l’inflation, les banques centrales ont augmenté les taux d’intérêt dans l’objectif refroidir l’économie.
  • Les entreprises technologiques sont celles qui en souffrent le plus. Ces dernières ont besoin de beaucoup d’investissements, et donc d’emprunts, qui sont plus chers en cette période de fortes hausses des taux d’intérêt. Elles sont aussi un pari plus risqué pour les investisseurs qui préfèrent investir dans des actifs plus sûrs.
  • En outre, l’inflation a créé une baisse de la croissance économique. Les résultats des entreprises en payent le prix. Les derniers résultats du 3e trimestre ont été globalement peu réjouissants.
  • Par ailleurs, pour les entreprises technologiques, et en particulier Tesla, l’année 2021 a été tout à fait exceptionnelle. Pour certains analystes, il s’agit donc plus d’une simple correction que d’une descente aux enfers.
  • Et depuis le rachat de Twitter par Elon Musk, les investisseurs ont peur que le milliardaire se concentre moins sur Tesla, ce qui pèse sur l’action du constructeur.
  • Tesla en particulier souffre de la politique zéro covid de la Chine et a vu ses usines fermer ou sa production ralentie, à plusieurs reprises. Et les incertitudes quant à la prolongation de cette politique sont encore nombreuses.
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20