Marchés:
Chargement en cours…

MARDI 20 OCT

Business 24/7

Zoeken
scrollTop top

Son plan de relance dans l’impasse, Trump crée une alternative à portée limitée

Logo Business AM
Économie

12/10/2020 | Kathy De Schrijver | 4 min de lecture

Donald Trump. - EPA

Le Congrès n’ayant toujours pas approuvé le plan de relance de la Maison Blanche, Donald Trump a annoncé un mini-plan d’aide, à destination des PME, en attendant. Son administration urge les sénateurs de ‘l’approuver immédiatement’.

Depuis plusieurs mois, le président américain tente de faire approuver son plan de relance de 1.800 milliards de dollars. Mais le Congrès continue de s’y opposer, le jugeant, entre autres, insuffisant. Mais en attendant, la crise économique frappe durement le pays. Donald Trump, qui s’est toujours positionné comme le protecteur des entreprises américaines, cherche donc à leur venir en aide, avec un mini-plan de 130 milliards de dollars réservé aux petites et moyennes entreprises du pays.

‘L’approche du tout ou rien est une réponse inacceptable pour le peuple américain’, ont plaidé le secrétaire au Trésor, Steven Mnuchin, et le secrétaire général de la Maison blanche, Mark Meadows. Pour eux, cette aide doit être acceptée immédiatement par le Congrès.

Pour éviter de nouvelles discussions sur le budget, la Maison Blanche propose de piocher dans le Paycheck Protection Program, un programme de prêts aux entreprises qui faisaient face à une baisse de leurs revenus pendant la crise. Mais cette aide s’est terminée en août dernier.

Ce mini-plan ne remplacera pas l’énorme plan de relance, mais est considéré comme une première mesure, en attendant que les discussions sur ‘un paquet d’aides plus vaste’ trouvent une fin heureuse.

La campagne reprend

Cette annonce pourrait être en réalité une nouvelle manœuvre pour relancer sa campagne, en perdition depuis plusieurs semaines. Car en réalité, il y a peu de chance que le Congrès accepte. Ce dernier a toujours déclaré vouloir privilégier un plan global, qui aurait beaucoup plus d’impacts sur la relance, plutôt que de petits programmes ciblés.

Le déploiement d’un important plan de relance serait très avantageux pour la course à la présidentielle de Trump. Mais dans les faits, il est bien plus compliqué de le faire accepter.

  • Les démocrates veulent un plan d’au moins 2.200 milliards de dollars, alors que celui proposé ce vendredi par la Maison Blanche est de 1.800 milliards de dollars.
  • Les républicains considèrent que le montant est déjà beaucoup trop élevé.
  • Les républicains refusent aussi les aides ciblées pour les États les plus touchés par la pandémie qui sont, pour la plupart, dirigés par des démocrates.

Mitch McConnell, chef des républicains au Senat, affirme, selon le journal Le Monde, qu’un accord est ‘peu probable dans les trois prochaines semaines’, soit avant les élections du 3 novembre.

Si Joe Biden gagne les élections et qu’aucun plan n’est voté avant janvier, il faudra malheureusement certainement tout recommencer. Le candidat démocrate a déjà dévoilé les premiers pans de son plan, à l’heure actuelle bien moins conséquent que celui de Trump, basé sur la modernisation des entreprises, dans le but de concurrencer la Chine.

Source: Le Monde


Pour aller plus loin...


Corona Virus Update

  • Monde
  • Nombre
    d'infections
    40.388.802
  • Nombre
    de décès
    1.118.083
  • Belgique
  • Nombre
    d'infections
    230.480
  • Nombre
    de décès
    10.443
Biden vs Trump
ÉLECTIONS AMÉRICAINES
Suivez le live ici chaque jour