Sexflix, version porno de Netflix, débarque en Belgique en septembre

Sexflix, une version coquine de Netflix, débarque en Belgique en septembre, rapporte La Dernière Heure. Dans notre pays, Netflix est proposé pour abonnement de 7,99 euros par mois. Pour les amateurs de films érotiques, les alternatives sont diverses mais peu sûres et généralement chères. Par ailleurs, la diffusion de ces films est souvent limitée et tardive. Sur Internet, outre le côté payant et peu sécurisé pour accéder à l’offre érotique, la publicité perturbe régulièrement la diffusion des contenus.

Développé par Beate Uhse, maison mère de Pabo, Sexflix propose à ses abonnés de consulter et de visionner le catalogue illimité de productions pornographiques de Beate Uhse pour moins de dix euros par mois, sur smartphone, PC, tablette et télévision.

Depuis plusieurs années, on constate une demande croissante pour des films érotiques de qualité, explique Serge van der Hooft, CEO de Beate Uhse. Cependant, les personnes qui recherchent ces films sur la Toile sont souvent confrontées à une foule de sites aux contenus douteux, précise-t-il.

En septembre, Sexflix sera également proposé aux Pays-Bas, au Luxembourg, en France et en Allemagne.

En Belgique et aux Pays-Bas, un problème risque de se poser pour Seflix. Il sera difficile de trouver des noms de domaine disponibles pour ce nouveau service. En effet, sexflix.nl et sexflix.be sont déjà pris et leur propriétaire est Think Media, groupe de média flamand, rapporte clickx.be.