Samsung et Micron préviennent: le confinement de la Chine pourrait affecter la production de puces

Samsung Electronics et Micron Technology, deux des plus grands fabricants de puces mémoires au monde, ont prévenu qu’un confinement dû au Covid-19 dans la ville chinoise de Xi’an pourrait affecter leurs bases de production dans la région.

Micron a déclaré mercredi que le verrouillage pourrait entraîner des retards dans la livraison de ses puces mémoire DRAM, qui sont largement utilisées dans les centres de données. La société a déclaré que les restrictions sévères, qui sont entrées en vigueur au début du mois, sont de plus en plus difficiles à gérer. Elles ont également entraîné une réduction du personnel sur son site de production.

Samsung Electronics a également déclaré mercredi que la firme ajusterait temporairement les opérations dans ses installations de fabrication de puces de mémoire flash NAND à Xi’an. Celles-ci ont utilisées pour le stockage de données dans les centres de données, les smartphones et autres gadgets technologiques.

Réseau d’approvisionnement

Les autorités chinoises ont imposé des restrictions strictes aux déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de Xi’an depuis le 23 décembre. Cette action est conforme à l’engagement pris par Pékin de contenir les épidémies dès qu’elles se produisent.

« Nous engageons notre chaîne d’approvisionnement mondiale, y compris nos partenaires sous-traitants, pour aider nos clients à livrer ces produits DRAM », a déclaré Micron dans un billet de blog. « Nous pensons que ces efforts nous permettront de répondre à la majorité de la demande de nos clients, bien que certains retards puissent survenir à court terme pendant que nous activons notre réseau », écrit la société.

Micron a ajouté que la société s’efforçait de minimiser le risque de transmission du virus. La société a déclaré qu’elle avait pris des mesures telles que le maintien d’une distance physique et des tests sur place, et qu’elle encourageait la vaccination.

Faible inventaire

Selon le fournisseur d’analyses TrendForce, Samsung dispose à Xi’an de deux lignes de production fabriquant des produits flash NAND avancés, représentant 42,5 % de sa capacité totale de production de mémoires flash NAND et 15,3 % de la capacité totale de production mondiale.

Selon des analystes basés à Séoul, les puces fabriquées dans l’usine NAND de Samsung à Xi’an seraient principalement destinées au marché chinois, avec des expéditions limitées vers des destinations étrangères. La demande la plus importante pour le type de puces fabriquées à l’usine continue de provenir des sociétés chinoises de serveurs .

Lors d’une conférence téléphonique sur les résultats fin octobre, Samsung a déclaré qu’elle avait entamé le trimestre juillet-septembre avec un faible stock de puces NAND et qu’elle prévoyait de normaliser le niveau des stocks au cours de ce trimestre. La société devrait annoncer ses résultats d’octobre-décembre en janvier.

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20