Rivian abandonne déjà son projet de fabriquer des fourgonnettes électriques en Europe

Le constructeur de véhicules électriques souhaite se concentrer sur ses activités grand public et commerciales existantes, car elles représentent « les opportunités à court terme les plus attrayantes pour maximiser la valeur » de la marque.

Dans l’actu : Rivian met déjà un terme à son projet de coentreprise avec Mercedes-Benz Vans.

  • « La suspension de ce partenariat reflète notre processus d’évaluation continue de nos grands projets d’immobilisations, tout en tenant compte de nos conditions économiques actuelles et prévues » a justifié la directrice financière de Rivian, Claire McDonough, dans un communiqué.

Le détail : Le partenariat visant à fabriquer des fourgonnettes électriques en Europe avait été signé il y a 3 mois seulement.

  • Les véhicules devaient être fabriqués dans des usines installées en Pologne, en Hongrie et en Roumanie, selon l’accord. Les deux entreprises étaient engagées à parts égales dans le processus, chacune devait assurer à 50% les coûts, mais aussi profiter à 50% des bénéfices.  
  • Avec cet accord, Rivian faisait comme tant d’autres startups qui cherchaient à tirer profit de la demande de fourgonnettes commerciales électriques, sous la pression des constructeurs établis tels que Ford et General Motors, souligne Reuters.

La cause : si Rivian ne l’indique pas clairement, les perturbations de la chaine d’approvisionnement, ainsi que les troubles macroéconomiques à l’échelle mondiale, ont certainement joué un rôle important dans sa décision. Car si l’entreprise a enregistré de bons résultats, elle n’est pas optimiste pour l’avenir depuis un moment déjà.

  • Reste qu’il est assez étonnant de constater un tel retournement de veste 3 mois seulement après la signature de l’accord.
  • Rivian a tout de même indiqué qu’il restait ouvert à l’exploration de futurs projets avec Mercedes-Benz « à un moment plus approprié ».
  • Rappelons que plus tôt cette année, le constructeur automobile avait déjà annoncé une réduction de moitié de ses prévisions de production.

De son côté, Mercedes-Benz Vans a indiqué que la décision de Rivian n’aurait pas d’incidence sur sa stratégie d’électrification de son parc automobile, sur son calendrier, ni même sur la montée en puissance de sa nouvelle usine établie en Pologne, à Jawor.  

Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20