Remplacerez-vous bientôt votre voiture par cette soucoupe volante verticale? Son créateur veut en mettre une dans chaque garage

Avec l’envolée des prix de l’essence et du diesel, de plus en plus d’automobilistes se disent qu’ils pourraient – ou devraient – bientôt penser à se passer de leur voiture. Nous sommes évidemment très loin d’une telle métamorphose de nos comportements, mais de nombreuses entreprises y voient une opportunité sur le long terme. C’est notamment le cas de Zeva Aero et de sa soucoupe volante verticale.

Cette semaine, l’agence de presse Reuters a mis en lumière Zeva Aero, une start-up basée à Tacoma, dans l’Etat de Washington. Elle développe un véhicule volant futuriste, destiné à un usage personnel.

La société américaine est bien sûr loin d’être la seule à miser sur ce secteur, mais elle a récemment réussi son premier essai de vol non captif. Fondée en 2018, Zeva Aero a été finaliste du concours GoFly 2020 de Boeing, qui encourage les ingénieurs à concevoir et à construire des machines volantes personnelles.

Octocoptère zéro émission

Zeva Aero se distingue aussi par le design pour le moins particulier de son véhicule. A savoir une sorte de soucoupe volante verticale. Stephen Tibbitts, son fondateur, préfère parler « d’octocoptère », sa création étant munie de huit moteurs.

A propulsion électrique – et donc zéro émission -, l’engin adopte une position verticale au décollage et à l’atterrissage. Mais il se penche vers l’avant lorsqu’il prend de la vitesse, ressemblant encore davantage à l’image que l’on se fait des soucoupes volantes.

Le véhicule est conçu pour atteindre une vitesse de plus de 250 km/h et être dotée d’une autonomie de 80 km.

Pour qui et pour quoi ?

Comme la machine volante peut décoller et atterrir verticalement, aucune piste d’atterrissage n’est nécessaire. Ce qui la rend idéale pour les déplacements vers et depuis les centres urbains.

Pour l’instant, Zeva Aero estime que son invention pourrait être utile aux secouristes qui doivent se rendre sur les lieux d’un accident afin de se poser auprès des victimes le plus rapidement possible. D’après Tibbitts, le Pentagone a également exprimé son intérêt.

« Et puis nous avons été approchés par un certain nombre de personnes fortunées qui veulent voler de leur maison au bord du lac à la ville, et aussi à partir de leurs yachts », a-t-il expliqué.

Il faut dire que Zeva Aero évalue actuellement le prix de son véhicule à 250.000 dollars. Mais l’objectif, à terme, est que chaque citoyen en possède un dans son garage. L’appareil est donc amené à se démocratiser dans le futur.

« Au fur et à mesure que la technologie des batteries s’améliore, cet engin ne peut que s’améliorer et être capable de faire de plus en plus de choses à mesure que nous avançons », a assuré Gurbir Singh, responsable de la technologie chez Zeva Aero, résolument optimiste.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20