Qu’est ce qui va changer pour les finances des Belges au 1er avril ?

Taxes, stations-services, salaires, voyages… Voici la liste des nouvelles mesures qui entrent en vigueur dans notre Plat Pays au début du mois prochain.

Un salaire minimum plus élevé. Le salaire minimum augmentera de 76,28 euros (hors indexation) à partir du 1er avril. Au 1er janvier 2022, celui-ci était fixé à 1.658,2 €. Il s’agit de la première étape dans l’augmentation du salaire minimum en quatre phases négociée entre les partenaires sociaux du groupe des 10, qui regroupe syndicats et patronat. Dans deux phases ultérieures (janvier 2024 et 2026), 35 euros brut seront ajoutés à chaque fois. Le but de cette mesure était d’assurer un salaire minimal de 1.700 €, mais les mécanismes d’indexation le porteront au-delà de ce palier, pour atteindre 1.806,16€.

TVA à 6% sur le gaz et l’électricité. La mesure doit soulager quelque peu les ménages frappés par la hausse drastique des prix de l’énergie ; on peut toutefois déplorer qu’elle ne tombe qu’après les mois les plus froids, ceux durant lesquels on consomme le plus donc. La mesure sera en vigueur jusqu’au 30 septembre. Le fédéral a déjà promis une réévaluation et une éventuelle prolongation après cette date si les prix du marché restent élevés. Les fournisseurs doivent déjà réduire la TVA sur la facture d’acompte mensuelle.

Une réduction automatique unique sur la facture de 200 euros par domicile pour tous les ménages qui se chauffent au mazout ou au gaz propane/butane sera aussi instaurée, avec effet rétroactif jusqu’au 1er janvier. Le tarif social élargi, dont bénéficie un million de ménages les plus précarisés, est en outre prolongé jusqu’au 30 septembre rappelle Le Soir.

BNP Paribas Fortis a décidé de plafonner à 250.000 euros le montant maximum autorisé du compte d’épargne réglementé. Jusqu’ici, le montant était illimité. Au delà de cette somme, l’argent excédentaire devra être versé sur un autre compte, déjà existant ou créé pour l’occasion. Le compte accueillant le montant qui dépasse le seuil autorisé sera toutefois doté d’un taux d’intérêt créditeur nul (0%). Selon la banque, plus de 99% des clients de BNP Paribas Fortis, Hello bank ! et Fintro ne sont toutefois pas concernés par cette mesure.

La taxe sur l’embarquement dans un avion entre en vigueur. Cette nouvelle taxe a pour but de lutter contre les vols en « saut de puce » sur des distances particulièrement courtes. Cette taxe, qui concerne tous les aéroports du pays, sera de 10 euros pour un passager dont la destination n’est pas située à plus de 500 km à vol d’oiseau de l’aéroport belge le plus fréquenté du pays (Brussels Airport à Zaventem), de deux euros pour un passager dont la destination est plus éloignée, mais est située dans l’Espace économique européen, au Royaume-Uni ou en Suisse, et de quatre euros pour un passager « long-courrier », dont la destination est à plus de 500 km et est située en dehors de ces différents pays européens.

Les stations-services devront afficher le coût moyen du carburant aux 100 km. Les propriétaires de stations-services qui proposent au moins trois des types de carburants courants (essence 95, diesel, GPL, électricité, hydrogène et GNC) devront mentionner sur une affiche ce coût moyen aux 100 km afin de mieux informer les consommateurs sur les prix des différents types de carburant. Il s’agit là d’une mesure décidée à l’échelon européen. L’affiche devra être mise à jour chaque trimestre et apposée à un endroit bien visible aux pompes ainsi que dans les magasins des stations-services.

Plus
Marchés
My following
Marchés
BEL20