Qu’attendre du Conseil national de sécurité de ce mercredi 3 juin?

Olivier Hoslet / Isopix

Ce mercredi matin, les membres du Conseil national de sécurité se rencontreront pour établir la suite du déconfinement. Lundi 8 juin, nous en seront à la phase 3 de la stratégie de sortie. Les derniers secteurs encore confinés pourraient bientôt voir le bout du tunnel. En voici un aperçu.

  • La question de l’Horeca sera abordée ce mercredi. Il est presque certain que les cafés et restaurants pourront rouvrir dès le lundi 8 juin. Cependant, de nombreuses mesures sanitaires devront être respectées, que ce soit pour les clients ou pour le personnel.
  • Un élargissement des contacts devrait aussi être proposé. Aujourd’hui, nous n’avons le droit de voir que 4 personnes, toujours les mêmes. La bulle de contacts pourrait être étendue à 10, voire à beaucoup plus. Selon Marius Gilbert, il pourrait ne plus y avoir de limite chiffrée au nombre de personne que nous pouvons voir.
  • En ce qui concerne le sport, le Conseil national de sécurité devrait annoncer le recommencement des activités en intérieur. La distance de sécurité d’un mètre et demi devra être respectée entre les sportifs sauf pour les enfants de moins de 12 ans. Ils sont moins contagieux et moins susceptibles de tomber malades.
  • On sait déjà que les camps de jeunesse pendant les vacances seront autorisés, mais les conditions d’organisation n’ont pas encore été énoncées. Ce devrait être le cas pendant la conférence de presse cet après-midi.
  • Des décisions pour la culture sont très attendues par le secteur. Peu d’informations filtrent. Les répétitions sans public pourraient recommencer dès lundi. La date du 1er juillet circule pour la réouverture des cinémas, même si les gestionnaires de salles espéraient une ouverture combinée avec le Luxembourg le 14 juin.
  • En ce qui concerne la pratique religieuse, les cérémonies de culte pourront reprendre de manière plus large. Selon Het Laatste Nieuws, il sera aussi possible de louer une salle pour un mariage – avec ou sans restauration – et d’y inviter 30 personnes en respectant la distanciation sociale. Pour les enterrements, la possibilité d’organiser une petite réunion pour se recueillir et prendre le café devrait être autorisée. Avec le temps, le nombre de participants pourrait grimper jusque 50.
  • Il sera aussi question de l’ouverture des frontières, mais qui dépendra au final des décisions des pays limitrophes. Le passage en Allemagne, aux Pays-Bas et au Luxembourg est déjà possible avec une autorisation.

Une chose est sûre: tout ne sera pas autorisé dès ce lundi 8 juin. De nouvelles étapes dans le déconfinement seront annoncées cet après-midi et elles seront évidemment conditionnées à des mesures de sécurité sanitaire.

Lire aussi : La crise du coronavirus menace 180.000 emplois en Belgique