Quand peut-on considérer qu’une marque est une marque de luxe? 9 conditions

[PICTURE|sitecpic|lowres]

Paul Deneve, l’ancien président-directeur général d’Yves Saint Laurent, vient de démissionner de la prestigieuse maison de haute-couture française pour rejoindre Apple. Il collaborera directement avec le CEO du géant technologique sur « des projets spéciaux », indique le porte-parole de la firme américaine. D’habitude, ce sont les marques du luxe qui recherchent les cadres de la grande consommation, rappelle le journal économique français les Echos. Mais pour Apple, ce sera le contraire.

Les marques n’ont pas toutes intérêt à chercher à développer une image de luxe autour de leurs produits. Seules les meilleures peuvent se le permettre, les autres pouvant se contenter de devenir une marque de mode ou une marque premium.

Cependant, même si la notion de luxe demeure subjective pour le consommateur, la commercialisation des produits de luxe obéit à un ensemble de normes bien précises. Les Echos a dressé une liste des 9 éléments clés qui confèrent leurs caractéristiques aux marques de luxe:

1. Leur création est marquée par un mythe, une sorte d’utopie qui suscite le rêve;

2. Un créateur insuffle vie à ce mythe;

3. La possession de l’objet confère un statut social bien plus important que la seule fonction du produit;

4. La marque est conçue avec le plus grand soin, avec un soin dans le design qui lui permet de faire autorité et d’imposer les normes de son style ;

5. La marque ne poursuit pas les clients, ce sont eux qui la suivent;

6. Les produits peuvent être grandement personnalisés à l’aide d’accessoires;

7. La marque propose des prestations de service exceptionnels pour leur niveau et leur qualité ;

8. La distribution est totalement assurée par le producteur;

9. Le prix de vente n’est pas élaboré uniquement sur la base du coût de production.

Plus
Lire plus...
Marchés