Proximus gonfle jusqu’à trois fois ses volumes de data

L’opérateur Proximus augmente le volume de surf de ses clients à partir du 1er janvier, jusqu’à trois fois sur certaines offres.
Isopix

L’opérateur Proximus augmente le volume de données mobiles de ses clients à partir du 1er janvier, jusqu’à trois fois sur certaines offres.

Gros coup de pub pour Proximus, à moins d’un mois de Noël. L’opérateur télécom a décidé d’augmenter jusqu’à trois fois le volume de données mobiles de ses clients ‘Mobilus’, dès le 1er janvier. Proximus entend bien miser sur les contenus digitaux, présents ‘partout et tout le temps’ comme il l’affirme. À l’heure où l’addiction aux smartphones est un vrai mal-être et où la tentation de se connecter au moindre moment creux se fait de plus en plus présente, Proximus a su flairer le bon filon à exploiter.

L’opérateur détaille les différentes offres en fonction de ses clients Mobilus et des packs Tuttimus et Minimus, regroupant des offres Internet, télévision et mobile. Mais tous profitent d’un vrai boost de leurs volumes de données mobiles.

Jusqu’à 30 GB

Dans l’ordre croissant, ce sont les clients ‘Mobilus S’ qui bénéficie du moins de data: 2GB à partir du 1er janvier, soit 33 % de plus que les 1,5GB actuellement. Les packs Tuttimus et Minimus s’annoncent ici particulièrement avantageux, puisqu’ils passent de 1,5GB à 5GB, soit 67 % de plus pour Tuttimus et trois fois plus pour Minimus. 

Les clients Mobilus M pourront eux désormais surfer avec 8GB de données mobiles contre 5GB aujourd’hui. Les packs Tuttimus et Minimus s’élèveront à hauteur de 15GB, soit 50 % de plus pour Tuttimus, et toujours trois fois plus pour les clients Minimus. Même résultat pour les clients Mobile L, les plus grands consommateurs de données mobiles. Ils bénéficieront désormais de 15GB de data, soit 50% de plus qu’aujourd’hui. Un volume qui double à 30GB pour les packs Tuttimus et Minimus. Il y a de quoi faire…

Redorer son image

Cette annonce de ‘Noël avant l’heure’ fait suite notamment à une légère hausse des tarifs chez Proximus. L’entreprise tente sans doute de se refaire une réputation auprès de ses clients mécontents. Il y a fort à parier qu’elle fera sans doute aussi des heureux chez des clients de la concurrence, en recherche de toujours plus de données mobiles.

C’est surtout VOO qui doit grincer des dents, car Proximus se rapproche ainsi de ses offres mobiles, avec parfois des prix inférieurs pour un volume de data similaire. L’offre Mobile S de Proximus par exemple risque de convaincre les clients de la concurrence de changer de bord. Sauf si VOO riposte d’ici le 1er janvier prochain…