Une perte de 108 millions d’euros par an pour le prochain gouvernement : Proximus va réduire de moitié ses dividendes

Le groupe de télécommunications Proximus annonce qu’il va finalement diviser par deux ses dividendes. Cela affecte particulièrement son principal actionnaire, l’État belge.

Pourquoi est-ce important ?

L'État belge détient 53,5 % de Proximus. Le flux de dividendes annuels est plus que bienvenu chaque année pour équilibrer le budget. Mais le prochain gouvernement devra se contenter de moins.

L’actualité : Proximus annonce sa stratégie à trois ans. La phrase suivante est très certainement celle qui retiendra le plus l’attention des investisseurs : "La nécessité de maintenir une situation financière saine conduit à une révision de la politique de dividende."

Plus précisément :

  • Pour le résultat 2023, Proximus prévoit de verser un dividende brut stable de 1,20 € par action, sous réserve de performances financières conformes au plan stratégique.
  • Mais
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20