Les parkings sont un énorme problème. Rendez-les plus chers….

Le stationnement pose un énorme problème dans la plupart des villes et il a un impact négatif sur la société. Il est donc nécessaire de développer une stratégie pour supprimer des parkings dans les agglomérations, affirme The Economist. Le magazine ne voit qu’une seule façon d’aborder le problème : augmenter les tarifs du stationnement jusqu’à ce qu’ils aient pour effet de réduire leur utilisation.Il rappelle que l’impact du parking va bien au-delà de la mobilité, et qu’il contribue à façonner les villes. Les coûts modiques des stationnements dans beaucoup de ville favorisent la densification du trafic dans les rues. Des recherches ont montré que dans la ville de Fribourg, 74 % de la circulation étaient composés de voitures en quête de l’un de ces stationnements bon marché. En outre, ces derniers dissuadent du covoiturage. Une autre étude a montré que la disponibilité des parkings gratuits dans la ville de Washington, DC, était associée avec une probabilité de 97 % que les gens utilisent leur voiture pour se rendre au travail seuls.Les parkings modifient aussi la physionomie des villes, y installant des déserts d’asphalte, réduisant l’offre d’espace pour les gens, et faisant monter de ce fait les prix de l’immobilier. Tous les citadins sont donc perdants, qu’ils conduisent, ou non.

Les voitures autonomes

Pour ces raisons, le stationnement bon marché, voire gratuit, ainsi qu’il est proposé dans un grand nombre de villes, est une absurdité, estime le magazine. Il prône une forte augmentation des prix, y compris pour les résidents, lesquels ne devraient pas bénéficier de privilèges comme c’est souvent le cas. En compensation, ils pourraient profiter de plus beaux parcs ou d’une meilleure sécurité que la ville pourrait financer avec les recettes des places de stationnement plus chères. Les villes devraient également cesser d’augmenter l’offre de parkings.Il souligne que l’arrivée de voitures autonomes devrait faciliter cette évolution. Ces véhicules pourront être employés pour transporter les gens où ils le souhaitent, et comme ils seront constamment en activité, ils n’auront pas besoin de se garer.