Embargo sur le pétrole russe : l’Europe fait un dernier gros plein de diesel auprès de Moscou

En novembre, les importations de diesel russe en Europe ont plus que doublé, par rapport à octobre. Les traders profitent des derniers jours pour acheter le diesel russe, moins cher, avant l’entrée en vigueur de différents embargos européens.

Pourquoi est-ce important ?

Les produits énergétiques russes remplissent le coffre de guerre de Poutine. L'Europe veut s'en sevrer, comme sanction contre Moscou. Depuis le début de la guerre en Ukraine, les importations de pétrole ont chuté de moitié.

Dans l'actu : L'embargo européen sur le pétrole brut russe entre en vigueur le 5 décembre, celui sur les produits pétroliers raffinés le 5 février l'année prochaine. En attendant, les négociants européens se ruent sur le diesel russe.

  • Entre le premier et le 12 novembre, les cargaisons de diesel russe à destination de la région appelée ARA, pour Amsterdam - Rotterdam - Anvers, sont passées à 215.000 barils par jour. C'est 126% de plus qu'en octobre, selon les données de Pam
Cet article premium est réservé aux abonnés
Devenez un abonné et obtenez un accès immédiat et illimité à tous les articles. Maintenant à partir de 1,99€/mois.

Oui, je veux avoir accès à tous les articles premium
Peut être annulé à tout moment
Déjà abonné ? Connectez-vous .
Plus d'articles Premium
Plus
Marchés
Ma liste de suivi
Marchés
BEL20