Primark ouvre des magasins 24h/24: une solution radicale pour faire face aux pertes liées au confinement

Certains Primark vont rester ouverts toute la nuit – Isopix

Contraint de fermer ses magasins plusieurs mois dans de nombreux pays d’Europe, Primark a perdu encore plus d’argent que ce qu’il n’avait prévu. Mais le groupe ne se laisse pas abattre, loin de là.

Primark, dont les tentacules sont déployées dans 12 pays européens ainsi qu’aux Etats-Unis, a, à l’image de tous les autres commerces considérés comme non-essentiels, énormément souffert de la crise sanitaire et des confinements réinstaurés cet automne dans de nombreuses régions du monde.

Alors que Primark avait estimé que cette deuxième vague de lockdowns lui coûterait 375 millions de livres (416 millions d’euros), il a constaté que ses prévisions avaient été trop optimistes. Au final, les confinements automnaux ont occasionné des pertes de revenus de 430 millions de livres (477 millions d’euros), a annoncé ce vendredi Associated British Foods (ABF), le groupe qui détient Primark.

Ouverture 24h/24

Que les fans de Primark se rassurent: la situation du groupe est loin d’être dramatique. Une partie des pertes a été amortie par une nette réduction des coûts opérationnels, qui ont baissé de 25% dans les magasins qui ont fermé.

De plus, cette semaine, Primark a pu rouvrir ses boutiques au Royaume-Uni, en Irlande, en France et, bien sûr, en Belgique. Partout, les mêmes images de longues files à l’entrée des magasins ont été constatées. Michael McLintock, PDG d’ABF, a confirmé que les ventes avaient été ‘très fortes’ depuis ces réouvertures.

Primark se réjouit que ses clients se pressent dans ses magasins, mais ce n’est pas encore assez. Pour maximiser ses ventes, le groupe a décidé d’allonger les heures d’ouverture de certains de ses magasins, situés en Irlande et en Angleterre. Onze d’entre eux vont même ouvrir 24h/24 certains jours de la semaine.

‘Nous avons prolongé les heures d’ouverture pendant cette période de fêtes […] pour anticiper et répondre à la demande accrue des clients et pour leur assurer un environnement plus sûr en répartissant les heures d’ouverture sur une plus longue période’, a déclaré Michael McLintock.

A Leeds (Yorkshire), le magasin Primark a rouvert à minuit jeudi, après quatre semaines de fermeture. Malgré cet horaire inhabituel, des files s’y sont formées, certains clients devant patienter près d’une heure avant de pouvoir entrer dans la boutique.

Prêts pour le Brexit

Fin de l’année rime avec fêtes, mais aussi avec Brexit. Si Primark est une entreprise irlandaise, sa maison mère ABF est britannique. Et près de la moitié de ses magasins (188 sur 380) se trouvent au Royaume-Uni.

McLintock l’assure, tout est prêt pour que le Brexit ne fasse pas trop de dégâts à son groupe. ‘Tous les préparatifs pratiques pour la fin de la période de transition sont achevés et des plans d’urgence sont prévus au cas où nos entreprises connaîtraient des perturbations’, a-t-il assuré.

Résolument optimiste, le directeur d’ABF a également déclaré qu’il s’attendait à ce que ‘les ventes et bénéfices de Primark soient plus élevés cette année financière que lors de la précédente’. Et ce, malgré les confinements.